Bourse, Apprendre à débuter, investir et gagner avec Lobourse.
image du menu gauche
image du menu gauche
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
image du menu gauche
image du menu gauche

Le nouveau profil des Traders

 

08/03/12 - Pourquoi les marchs resteront volatiles ?

Avec le développement du THF( trading haute fréquence) , les marchés (actions, obligations, change, matières premières )sont concernés et décalent de plus en plus rapidement entraînant des volatilité de plus en plus violentes .

Le THF a apporté dans la pratique financière un très haut degré de sophistication financière , car les ordres sont passés par des super-calculateurs programmés pour acheter et vendre des titres en fonction des fluctuations ,et ce à très grande vitesse .

Les développeurs n'interviennent que pour concevoir les algorithmes , c'est à dire les programmes qui peuvent parfois connaître des dérapages , et dans ce cas , ils sont obligés d'arrêter les ordinateurs , mais le temps d'intervenir des milliers d'ordres sont passés sur le marché en quelques secondes , ce qui entraînent des dérives et donc de la volatilité , avant que les processus soient stoppés .

On pourra noter par exemple en 2002 , un ordre erroné de Bears Stearn , qui entraîna une baisse de 100 points du Dow Jones.

En 2010 , en quelques minutes , le Dow perdait plus de 9 % , après enquête la SEC ( le gendarme de la bourse américaine), concluait à une série de dysfonctionnements, notamment celui de l'algorithme d'un courtier.

En 2011, un ancien trader de la Société générale est reconnu coupable de vol du code de trading algorithmique de la banque ........
Aujourd'hui les acteurs de cette technique sont des grands groupes financiers comme (Goldman Sachs, BNP , Société Générale..) ou des hedges funds ...

Ce créneau devient de plus en prisé par les acteurs de marché , qui doivent se lancer sur ce marché afin de profiter des décalages .
Cependant , en raison des coûts d'infrastructure qu'elle implique , la pratique du trading haute fréquence exclut petit à petit des marchés boursiers les particuliers et les petits courtiers qui n'ont pas les moyens de se doter des mêmes outils que les grands professionnels de marché.

Dans ce contexte de marché et surtout d'outils de plus en plus sophistiqués et violents , la volatilité restera encore très forte et très présente sur les marchés.

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

 

Lundi 30 Novembre 2010:

Aujourd'hui sur les marchés financiers , le flash trading ou le trading haute fréquence prend de plus en plus d'importance .
A titre d'exemple 35% des échanges se font de cette façon actuellement en Europe.

Alors que le temps moyen d'une transaction se faisait en 2 secondes il y a quelques années , 150 millionième de secondes suffisent aujourd'hui pour effectuer le même type de transaction.
Les directives européennes de 2007 ont fait émergé de nouveaux acteurs boursiers telles que les Chi-X (deuxième plate-forme boursière européenne ) et les Dark pools ou les ordres de taille importante sont exécutés dans l'anonymat. La vitesse est devenue un argument commercial pour les plates formes alternatives qui gagnent des parts de marché face aux opérateurs historiques.

Cette rapidité permet de passer des ordres et de les annuler rapidement créant ainsi des variations parfois complètement erratiques sur un cours.
C'est ce qui c'est passé le 6 mai 2010 ou le Dow Jones a plongé en quelques minutes de - 2% à -10%. Ce qui rend la détection des manipulations de cours plus difficile , tout en perturbant les investisseurs qui n'arrivent plus à lire le marché; On constate donc qu'il y a un système à deux vitesses entre investisseurs institutionnels d'un côté et petits porteurs de l'autre.

Aux Etats-Unis le krach éclair du 6 mai vient d'inciter le gendarme de la bourse la SEC à élargir le nombre de valeurs soumises aux systèmes de coupe-circuit visant à éviter des effondrements des cours ;
En Europe on a appelé à brider ces activités comme l'on fait avec les moteurs de voiture . Sans ce type de mesures la volatilité sera de plus en plus importante et la spéculation de plus en plus débridée.
Pour en savoir plus sur ces nouvelles techniques de travail n'hésitez pas à me contacter pour du conseil ou une formation adaptée à vos besoins.

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

--------------------------------------------------

Le profil des traders a changé , à l'époque ce qui comptait pour un Trader de Wall Street était le relationnel, les transactions se faisaient au téléphone ou sur le floor ou parquet, et les intervenants pour la plupart se connaissaient.

Aujourd'hui c'est le monde du flash trading, le monde de la vitesse, et de l'anonymat en effet il faut gagner des micro secondes par transaction pour le Trader et c'est l'informatique et les algorithmes de calcul qui dominent.
La croissance du trading haute fréquence qui représente environ 60% des transactions boursières a complètement changé la donne, et c'est l'intelligence artificielle qui régit le plus grand nombre de transactions.
Les traders haute fréquence sont souvent des ingénieurs qui réalisent des transactions en quelques secondes en utilisant des indices de prédiction sans laisser de traces sur des marchés à forts décalages et liquides.
Tout le secret étant de réaliser les transactions les plus rapides au meilleur prix sans que la concurrence ne puissent capter les stratégies employées.

Au Etats Unis, on a vu apparaître ces dernières années des boutiques de flash trading souvent prés des marchés d'options notamment à Chicago.
Cependant ces flash traders sont tellement imprégnés du marché, qui leur manque une vue globale et c'est alors que les gros problèmes peuvent subvenir.

La question que l'on est en droit de se poser est comment devant cette nouvelle race de traders, les investisseurs particuliers peuvent survivre.

Si vous voulez en savoir plus n'hésitez pas à me contacter.
Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18



 

 

 

 

 

 

 

 

 



Fiches: Découverte:
- Les différents types de Gestion
- La Gestion Alternative
- Le Trading Haute Fréquence
- L'analyse technique ?
- Les chandeliers japonais
- Le CAC40 Future
- Les CFD
- Le Forex
- L'indicateur VIX
- Les différents Gap
- Le Swing Trading
- Couvrir son portefeuille
- Le MONEP
- Les Tortues
- Goldman Sachs
- Dépendance du CAC à Wall-Street
- La finance comportementale
- Investir en Inde
- Le bourse au Vietnam
- La vente à découvert
- L'indicateur: Volumes
- L'indicateur: ROC
- La première heure de cotation

Fiches: Analyses:
- AB Science: valeurs à potentiel (15/03/15)
- Le pétrole n'arrête pas de baisser (19/11/14)
- Les marchés restent nerveux (22/10/14)
- Les valeurs européennes. (29/09/14)
- Baisse pour l'été 2014 (09/04/14)
- Le mystère de l'immobilier français (23/01/14)
- Les marchés européens restent haussiers (15/11/13)
- Euro surévalué ? (29/10/13)
- Les US à l'origine des crises (10/10/13)
- Ou va l'Europe ? (11/04/13)
- Marché à fort potentiel: le Japon (06/02/13)
- La France perd son AAA
- Investir dans l'eau (12/11/12)
- Octobre en Bourse (28/09/12)
- C'est quoi la crise ? (29/08/12)
- Avenir de la zone Euro (20/06/12)
- La dette française (19/01/12)
- Les banques en danger (23/11/11)
- Fin de la zone Euro ? (01/11/11)
- L'incertitude sur les marchés (06/09/11)
- Suivis de la crise dans la zone euro (24/05/11)
- Le Fret maritime (04/05/11)
- Les agences de notation
- Les relations inter-marchés
- Le CAC et le DAX, Tout sur la crise financière
- Où les indices vont-ils s'arrêter ?
- La Chine, le yuan et la crise

Fiches: Psychologie du trader
- Gagner en bourse avec 30 minutes par jour
- la règle du 3/1
- Pourquoi les particuliers perdent en bourse ?
- Avant de prendre position
- Les 10 commandements du Trader
- En trading: Gérer vos émotions
- Le mental pour réussir
- Le day-trading
- Ce qu'il ne faut pas faire