Apprendre à bien investir en Bourse avec Lobourse
image du menu gauche
image du menu gauche
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
image du menu gauche
image du menu gauche
 

 

Le bilan patrimonial

Il y a dans la vie des moments, où il est bon de se poser, pour faire un bilan de son patrimoine, afin de détecter les failles dans ces placements, les rendements trop faibles par rapport au risque, les déséquilibres dans la répartition des différents types de placement ou tout simplement, au gré de votre avancé dans la vie, changer les objectifs de vos placements.

Un  bilan de patrimoine permet de détailler tous ces actifs et passifs, les placements financiers, les placements immobiliers, les actifs professionnels, mais aussi les dettes, comme les emprunts immobiliers.

 

 

L’inventaire de tous son patrimoine, permet d’avoir une image claire de sa situation financière, de la répartition entre les différents placements et risques, pour préparer des arbitrages et des mouvements de capitaux.

Pour faire son bilan patrimonial, il faut commencer par dresser la liste de tous ses comptes bancaires, de tous ses biens immobiliers, de tous ces biens professionnels, ainsi que la liste de ses dettes et de ces créances, mais aussi de ces placements en Or physique ou en Cryptoactifs.

Pour les comptes bancaires, on peut classer les sommes par banque et par type de produit financier, pour différencier par exemple, les placements financiers par risque et par rendement moyen:

 

 

Les comptes courants, les livrets réglementés de types : livret A, les livrets à taux fixe, le plan épargne logement…

Les placements en Fond commun de placement, en assurances vie, qui peuvent être aussi des placements boursiers, mais en restant sur des faibles risques.

Les placements en bourse à risque modéré, comme les placements dans des fonds commun de placement avec une répartition plus risqué que la normale, les placements en actions que vous géré vous-même, en comptes titres et sur le compte PEA.

Les placements risqués, qui peuvent aussi être des actions spéculatives, mais aussi des produits dérivés et des cryptoactifs.

Pour les biens immobiliers, on dressera la liste en commençant pas sa résidence principale, ses résidences secondaires, ses biens locatifs, en travaux, puis les biens agricoles ou forestiers.

Les biens professionnels, qui correspondent généralement à vos parts dans votre entreprise, seront aussi comptabilisés.

Les dettes, qui déterminent le passif, sont des sommes qui ont une valeur négative sur votre patrimoine. Cela peut être un emprunt immobilier ou un crédit contracté pour un projet ou pour financer une dépense.

Les placements en métaux précieux (Or, Argent…) et en cryptoactifs font aussi partie de vote patrimoine, ils pourront aussi être classé en fonction de leur degré de risque, ainsi que de volatilité de leur prix.

 

Une fois ce bilan effectué, avec le plus de détails et d’informations possibles, vous pourrez analyser le degré de risque de votre patrimoine total, par type de placement et par ligne, son rendement détaillé, par type, puis moyen, et enfin réfléchir aux arbitrages que vous pourrez faire.

Pour diminuer les risques, il est bon ton de privilégier une bonne répartition entre immobilier et placement financier, puis selon votre profil, un peu de produit spéculatif en actions et cryptoactifs.

 

Il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas de solution magique, c’est selon votre ressenti, certain feront le choix de mettre une grosse partie en immobilier avant leurs 40 ans pour profiter de la hausse qui semble perpétuelle sur ce marché, alors que d’autre analyseront qu’il est préférable de prendre plus de risque sur les actions et les cryptoactifs avant leurs 40 ans, pour ensuite basculer vers de l’achat immobilier et penser à leur retraite.