Bourse, Apprendre à débuter, investir et gagner avec Lobourse.
image du menu gauche
image du menu gauche
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
image du menu gauche
image du menu gauche

 

Mieux comprendre la situation économique actuelle, pour investir intelligemment.

 

 

 La Banque centrale américaine relance par de la création monétaire, pour se faire, elle achète des bons au trésor américain et des créances immobilières douteuses ou sub-primes, que les banques ont dans leurs comptes.

 

La FED rachète au prix fort les erreurs des banques, mais elle joue à un jeu dangereux, car ces créances immobilières ou de l’Etats US, sont de moins en moins fiable.

Les créances immobilières rachetées par la FED, à hauteur de 40 milliards par mois, sont en fait des maisons sans locataire ou des maisons dont les locataires ne paient plus les créances.

Ce sont donc des biens souvent de mauvaise qualité, fragile dans le temps et situé dans des quartiers vides.

Pour faire repartir la construction immobilière et les prix de l’immobilier, les banques ont préférés détruire des maisons plutôt que de les rajouter aux millions de maisons qui ne trouvent toujours pas d’acheteur.

Les banques qui vendent ces biens au prix fort sur le dos du peuple américain, n’ont pas d’autre choix de mettre cet argent dans les actions, en effet, ils ne vont sûrement pas acheter de l’immobilier ou faciliter de nouveaux crédits immobiliers.

Quant à l’investissement dans des entreprises, dans la recherche et développement ou d’autres projets, la situation est bloquée car c’est actuellement bien trop risqué d’investir dans l’économie réelle, alors que l’Europe est en récession, que les US sont en très faible croissance tenant seulement avec la création monétaire, que la Chine vends moins ces produits ou que le Japon se lance dans une expérience folle de relance par de la création monétaire illimitée.

 

Les bons au trésor US rachetés par la FED, à hauteur de 45 milliards de $ par mois, permet de faire baisser le taux d’intérêt à 10 ans de la dette US : C’est ce que l’on nomme QE. En fait, depuis 2008, la FED rachète quasiment toutes les nouvelles créances émises par les Etats-Unis, se faisant, le taux reste très bas, sous les 2%.

Avec ce taux d’intérêt très bas, la dette américaine de 15 000 milliards de $ (soit 100% du PIB), coûte au peuple, 300 milliards de $ par an. Une hausse du taux d’intérêt à 3% couterait 150 milliards de $ supplémentaire par an.

Si le taux venait à monter à 4 ou 5%, comme actuellement en Espagne ou en Italie, les intérêts annuels de la dette US passerait à 600 ou 750 milliards par an.

Si la FED décidait de freiner ou de stopper ces rachats de dette, les taux pourraient remonter très rapidement.

Les banques qui ont dans leurs comptes des anciennes dettes US venant à expiration, ne rachète pas de nouvelle dette ou très peu vu le taux d’intérêt très faible par rapport au risque, c’est donc la FED qui les reprends.

L’argent que les banques récupèrent n’a qu’une seule façon d’être placé, sur les marchés financiers et rien d’autre.

 

Djloic, Webmaster du site Lobourse

Débattre de ce sujet sur le Forum