Bourse, Apprendre à débuter, investir et gagner avec Lobourse.
image du menu gauche
image du menu gauche
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
image du menu gauche
image du menu gauche
 

 

Pétrole, Pétrole, mon royaume pour du pétrole.

Cela fait plus d'un siècle que le pétrole est le carburant de l'économie mondiale, énergie bon marché, nos sociétés en sont devenues complètement dépendante.

Beaucoup de chose ont changés récemment, en effet, alors que l'on le disait terminé car bientôt trop rare et donc trop cher, le pétrole de schiste Américain a révolutionné ce que l'on pensait sur le marché pétrolier, ouvrant des perspectives d'abondance pour des décennies.

L'abondance de l'offre venant de nouveaux moyens d'extraction et la stabilité de la demande des pays en voie de développement, a créé en 2014 une forte baisse de prix, de plus de 100$ le baril à moins de 50$.

Depuis 2014, les prix du pétrole ont donc une forte volatilité, avec des perspectives de variations favorables au trading actif.

 

 

 

 

Les CFD pour acheter du pétrole:

Pour trader le pétrole, on utilise les CFD (contrats of différences). Outils ultra spéculatifs, donc très risqués si mal utilisés, ils sont fait pour le trading sur les matières premières.

On n’achète pas directement du pétrole, mais des options virtuelles sur un achat futur de pétrole, c'est plus facile à stocker et à vendre.

Avec un compte CFD, vous aurez accès à toutes les matières premières (Or, Pétrole, Argent, Cuivre, Blé ...), mais pas seulement, car les CFD permettent aussi le trading sur les monnaies (Forex), les indices boursiers et les actions.

Il existe plusieurs types de pétrole, les 2 plus connus sont le Brent (européen) et le WTI (américain), tous les deux étant cotés en dollar.

 

L'évolution des prix du pétrole:

Le prix du pétrole évolue en fonction de nombreux paramètres, les perspectives d'extractions (Offre) et de croissance mondiale (Demande) sont les principaux paramètres, mais ce ne sont pas les seuls.

On surveillera les publications sur les niveaux de stock américains. Publié toutes les semaines, généralement le mercredi à 14h30, ces informations sont importantes pour analyser la situation. Il faut bien différencier les stocks de pétrole brut, les stocks de produits distillés et les stocks d'essence.

Ces niveaux de stocks doivent être utilisés pour quantifier la consommation finale, car une baisse des stocks de pétrole combiné à une hausse des stocks d'essence, sera juste un transfert et pas une consommation. Une baisse des stocks de brut avec une baisse du stock d'essence sera vue comme une hausse de la demande et donc une hausse de prix.