Bourse, Apprendre à débuter, investir et gagner avec Lobourse.
image du menu gauche
image du menu gauche
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
image du menu gauche
image du menu gauche

Bourse en ligne:
bourse direct

binck.fr


CFD et Forex:
XTB courtier CFD-forex-crypto

Cryptomonnaie
coinbase cryptomonnaie ETH BTC LTC


Bourse virtuelle:




Défiscalisation


 

 

La nouvelle réglementation de l'ESMA

Du changement est à venir cet été 2018, pour les particuliers qui utilisent les CFD. En effet, la nouvelle réglementation de l’ESMA va impacter les conditions de trading dans toute l’Europe.

Les nouvelles normes seront certainement perçues comme des restrictions par la plupart des particuliers qui utilisent les CFD, car leur le but est de limiter les risques et donc leur potentiel.

Mais au fait, qu’est-ce que l’ESMA?

L'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) est l'organe de l'UE qui vise à protéger les investisseurs et à garantir l'intégrité, la stabilité et le bon fonctionnement des marchés financiers.

Les réglementations ESMA doivent être appliquées par tous les courtiers qui proposent, légalement, les CFD aux particuliers Européens et Français, c’est pour cela que les courtiers XTB. ou IG, informent leurs clients.

 

 

 

Quelles sont les nouvelles normes de l’ESMA?

 

La principale mesure de l'ESMA est la limitation de l’effet de levier, mais pas seulement :

 

1) Interdiction complète des options binaires dès le 02 juillet 2018.

 

2) A compter du 1er août 2018, l’effet de levier sur les CFD sera limité. Le levier financier maximum a été plafonné à 30. Sur de nombreux instruments, cette limite sera plus sévère, allant jusqu'à 2.

Le levier maximum de 30 a été réservé aux principales paires de devises, c’est-à-dire pour le Forex, où le levier est de 200 actuellement. Cela signifie qu’il faudra une somme sur son compte, 6,6 fois plus importante qu’actuellement pour trader avec le même potentiel.

Le levier sera de 20 pour les principaux indices boursiers (200 actuellement), comme le Dax ou le CAC40. Là aussi, la couverture nécessaire sera plus importante, il faudra 10 fois plus de liquidité pour trader de la même manière.

Par exemple, pour acheter un CFD à 1 euro le point sur le CAC40, il faut actuellement 27,5 euros sur son compte, après le 1er Août 2018, il en faudra 275.  Donc pour acheter un CFD à 10 euros le point, on passera d’une couverture actuelle de 275 euros à  2 750 euros.

On passera à un levier de seulement 5 pour les actions (20 actuellement) et de 2 pour les CFD de crypto-monnaie.

 

3) Les fonds disponibles devront représenter au moins 50% de la marge immobilisée sans quoi la position sera automatiquement clôturée. Couplé avec la baisse des leviers, cette nouvelle restriction devrait poser beaucoup de problèmes. En effet, le courtier aura le pouvoir de clôturer des positions perdantes importantes, même si cela fait partie de votre stratégie. Pour éviter cela, le trader devra avoir un matelas de sécurité, avec une somme sur con compte bien plus importante qu’actuellement.

S'il faut 275 euros (au lieu des 27,5 euros actuellement) pour acheter du 1 euro le point, il faudra aussi toujours avoir 50% de cette somme, en disponible sur son compte, pour éviter l'appel de marge et la vente forcé de la position, soit 137,50 euros. C'est le minimum à avoir sur son compte, en dessous, le courtier vends la position, donc il faut se laisser encore de la marge, car ce "disponible" vari en fonction de la position, il prend en compte la perte ou le gain latent. Si vous êtes juste à 275 euros sur votre compte, le courtier vendra la position, quoi qu'il arrive, à 137 points de perdu.

Pour du 10 euros le points, c'est 1375 euros de disponible qu'il faut en permanence, sans quoi, le courtier vendra la position.

 

 

Faut-il encore trader avec un courtier européen ?

 

Bien sûr que oui, pour des sommes que l’on considère comme importante et si on veut avoir une garantie sur l’argent que l’on a déposé, mais pour ceux qui considère cela comme de l’argent perdu et qui cherche seulement le jeu et le fun, la question va vite être réglé.

Le cadre Européen donne une sécurisation des comptes, une protection contre le solde négatif empêchant de perdre plus d’argent que le dépôt du compte, avec la contrepartie d’un appauvrissement du risque avec la baisse des effets de levier et donc d’une mise à l’écart des petits joueurs.

En d’autres termes, les riches et aisés pourront se permettre d’être protéger, alors que les joueurs et les moins fortunés vont se retrancher vers les courtiers non régulés, qui proposeront toujours les effets de levier très importants, qui sont ingérables sans une très bonne maitrise des marchés. 

“Ces nouvelles normes uniformisent les règles du jeu pour les maisons de courtage basées dans l'UE. Chaque courtier devra respecter les nouvelles règles. Il est de notre devoir d'assurer la meilleure plateforme de service et de trading aux clients XTB. Ils ont besoin d'être certains qu’ XTB est un courtier réglementé et assure la sécurité de chaque investisseur” - Filip Kaczmarzyk, Membre du Conseil d'Administration d’ XTB-

 

XTB propose non seulement les CFD, mais aussi les actions au comptant et les ETF.

 

XTB considère qu'il est nécessaire d'offrir aux investisseurs une large sélection d'opportunités d'investissement sur une plateforme de trading unique.

XTB a introduit des actions de 16 marchés boursiers importants ainsi que des ETF réels, comme les BX4 et les LVC.

Ces marchés comprennent le NYSE, NASDAQ, LSE, Deutsche Borse et bien d'autres. Cela permettra aux investisseurs de constituer des portefeuilles efficients et bien diversifiés. Il faut souligner qu'il s'agit bien d’actions au comptant sur compte-titres et d’ETF réels et non de CFD.

 

Si vous avez des questions

En savoir plus sur les CFD

En savoir plus sur XTB