Bourse, Apprendre à débuter, investir et gagner avec Lobourse.
image du menu gauche
image du menu gauche
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
image du menu gauche
image du menu gauche
 

 

Votre banque a t-elle fait des erreurs dans le calcul de votre TEG ?

 

Le taux effectif global (TEG) est la composante la plus importante de tout crédit, car c’est le coût d’emprunt de la somme emprunté. 

Le calcul de ce taux est normalisé et devrait être le même pour toutes les banques, afin de mieux comparer les offres de crédits pour les particuliers, mais ce n’est pas toujours le cas.

Le TEG doit être calculé sur 1 an, donc 365 jours, alors que certains organismes faussent le calcul en arrondissant et en ne prenant en compte que 360 jours. C'est plus simple à calculer et plus facile à expliquer, de diviser par semestre de 180 jours et faire des mois à 30 jours, mais avec cette simplification, le coût de crédit augmente.

Le TEG doit prendre en compte les intérêts, les primes d'assurance, ainsi que  les frais de dossier et de garantie. Pour faciliter les comparaisons, les banques prennent en compte les mêmes paramètres, si l'une d'elle ne le fait pas, alors elle est en infraction.

 

 

 

Une étude montre qu’un pourcentage élevé  de dossiers son erroné, qu’un recours est possible et que dans certain cas, la somme pouvant être demandé est importante.

Depuis quelques années, des associations et des plateformes internet se sont spécialisés dans les règlements de contentieux financiers, afin d'aider les particulier léser à faire valoir leur droit.

Si la somme de votre préjudice est importante ou que vous souhaitez avoir plus d'informations sur votre cas personnel, vous pouvez faire une demande sur un site spécialisé dans les recours financiers.

Une étude a démontré que certaines banques sont à plus de 75% de dossiers contenant des anomalies, avec en premier lieu l'utilisation de l'année de 360 jours au lieu de 365, puis viens ensuite l'oublie de frais de crédit comme les frais notariés ou les frais de caution.