Apprendre à bien investir en Bourse avec Lobourse
image du menu gauche
image du menu gauche
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
image du menu gauche
image du menu gauche
 

 

Vente en viager : une bonne idée face à l’incertitude qui entoure la revalorisation des retraites ?

 

Après quelques années plutôt calmes, le marché de la vente en viager connaît un regain d’intérêt important.

D’abord, il y a évidemment la crise sanitaire qui a poussé beaucoup de retraités à vouloir vieillir chez eux et pas en EHPAD.

Or, le viager est un bon moyen de financer cela. Désormais, c’est l’incertitude qui pèse sur la revalorisation des retraites qui inquiètent les seniors.



 

 

 

Les incertitudes s’accumulent autour de la revalorisation des retraites

En théorie, la revalorisation des retraites est assurée jusqu’en 2022. Cela veut dire que les retraites augmenteront en même temps que l’inflation dans le pays. Cependant, à cause de la crise sanitaire et économique, il n’est pas sûr que cette revalorisation soit maintenue après 2022. Pour une grosse retraite, cela aurait peu de conséquences, mais après quelques années, les petites retraites seraient sérieusement appauvries.

Face à cette incertitude, beaucoup de retraités s’inquiètent. Si leur niveau de vie est à peine satisfaisant aujourd’hui, ils pourraient se retrouver dans la précarité à peine dix ans plus tard. Voilà notamment pourquoi la vente en viager est de plus en plus populaire. Non seulement le bouquet permet de financer un projet, mais la rente mensuelle vient améliorer le quotidien sans perdre son logement.

 

 

 

Une situation qui touche surtout les complémentaires retraites du privé

Si la situation autour de la revalorisation des retraites est particulièrement inquiétante, c’est justement parce qu’elle touche le secteur des complémentaires retraites privées.

Les travailleurs du secteur public peuvent compter sur la solidité des engagements de l’État. Ce n’est pas le cas des millions de travailleurs du secteur privé qui ont été obligés de cotiser tous les mois dans des fonds de pension.

 

 

Ces complémentaires retraites sont beaucoup fragilisées par les crises économiques. Souvenez-vous : au Canada et aux États-Unis, des milliers de seniors avaient été obligés de retourner travailler après la faillite de leurs fonds de pension.

Des centaines de milliers de dollars cotisés pendant toute une vie avaient tout simplement disparu. Heureusement, le secteur est mieux réglementé en Europe et en France. Néanmoins, la revalorisation des retraites a de quoi inquiéter des millions de Français.

 

Les travailleurs et les retraités craignent encore trop d’investir

Une telle situation est évidemment déplorable. Cependant, il ne faut pas perdre de vue qu’elle résulte d’une erreur trop souvent commise : faire dépendre ses revenus après la retraite uniquement des sommes que nous avons cotisées pendant notre vie professionnelle. Tous les fonds de pension sont fragiles et une retraite ne peut pas être uniquement assurée par cela.

Il est donc important d’apprendre rapidement à multiplier les investissements et les placements afin d’avoir toujours une solution de repli et un épais matelas sur lequel tomber. Que ce soit dans la pierre ou en bourse, il est important de savoir multiplier ses revenus pour s’assurer une bonne retraite qui ne craindra aucune dévalorisation.