Bourse, Apprendre à débuter, investir et gagner avec Lobourse.
image du menu gauche
image du menu gauche
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
image du menu gauche
image du menu gauche

 

 

 

 

 

 

 

 

29/09/14 - Les valeurs européennes devraient super former les marchés.

 

Les valeurs européennes et notamment les exportatrices devraient connaître dans les années à venir une très forte croissance.
En effet la baisse de l'euro depuis quelques mois, avec la mise en place de mesures non conventionnelles par Mario Draghi, devrait soutenir le marché action européen.

D'autre part la hausse des taux d'intérêt aux USA devrait intervenir au cours de l'année 2015, ce qu'à déclare Janet Yellen. Dans ce contexte de baisse de l'euro et de hausse du dollar, les valeurs européennes et notamment les exportatrices devraient bénéficier d'un effet de change favorable.

Il serait donc judicieux de commencer à arbitrer en faveur de valeurs exportatrices comme Hermès ou LVMH, qui malgré un excellent parcours ont encore un fort potentiel de hausse.

Je vous conseille donc de vous réorienter vers ce genre de valeurs.

Bons trades et rester prudent, car le mois d'octobre risque d'être très volatil.

 

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

 

 

 

04/09/14 - La BCE surprend les marchés.

 

La BCE par l’intermédiaire de Mario Draghi vient de prendre des mesures importantes et notamment la baisse du taux directeur principal qui se retrouve à 0,05%, le taux le plus bas jamais enregistré dans la zone euro depuis sa création. D’autre part le taux de dépôt marginal quant à lui  passe  de 0,40% à 0,30%  et le taux de dépôt de -0,10%  à -0,20% ;

Depuis l’annonce de cette nouvelle, l’euro ne cesse de baisser, et se retrouve plus très loin de son support majeur de 1,30.
Le marché a dans un premier temps très bien réagi à la nouvelle, le Cac gagne à l’heure où j’écris ces lignes + de 1,60%, la résistance des 4500 points a été dépassée.

La question qu’on est en droit de se poser, et maintenant que va-t-il se passer et que devons-nous faire ?

Je pense pour ma part, qu’il faut observer le marché pendant quelques jours avant de prendre position. Pour l’instant, Draghi ne veut pas utiliser des outils non conventionnels.

Avant de se lancer dans des  rachats de   dettes, Draghi devrait attendre l’impact des mesures annoncées en Juin.

Dans ce contexte de ralentissement économique en zone euro, les indices après avoir connu l’euphorie, pourraient consolider dans les prochains jours.

Bons trades et soyez prudents.

 

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

 


 

 

26/08/14 - le CAC se reprend.

 

Après avoir connu une forte hausse de près de 2% hier, le CAC40 continue sur sa lancée et gagne 0,60%  à l’heure où j’écris ces lignes.
Le marché est rassuré par les propos de Mario Draghi, qui a déclaré que des mesures non conventionnelles pouvaient être utilisées par la BCE afin de soutenir l’économie européenne.

D’autre part l’affaire Montebourg n’a pas déplu  au marché .Enfin les Russes et les ukrainiens devraient entamer des négociations.
Au moyen Orient des pourparlers entre Palestiniens et Israéliens devraient déboucher sur un cessez le feu dans les jours à venir.

Dans ce contexte, les marchés devraient continuer leur progression et le Cac repartir en direction de la résistance des 4500points pour ensuite consolider.

On  remarque sur le marché parisien une forte hausse des valeurs pharmaceutiques et notamment InnatePharma qui  gagne plus de 12%.
Je vous le dis et le redis depuis des mois, les valeurs pharma sont le thème d’investissement privilégié des investisseurs institutionnels, et d’autres opération de fusion – acquisition sont en cours.

Je vous conseille donc de suivre avec beaucoup d’attention des valeurs comme Genfit ET Adocia par exemple.

Pour de plus amples explications, n’hésitez pas à me contacter. Restez prudents et bons trades.

 

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

 

 

19/08/14 - le CAC 40 fait du yoyo.

 

Depuis plusieurs semaines le CAC 40 fait du yoyo.

Le doute subsiste sur les marchés suite aux différentes crises notamment Ukrainienne et Proche-Orientales.

Dans ce contexte, les marchés vivent actuellement une très forte volatilité qui ne s'estompera que lorsque les crises géopolitiques seront en partie réglées

A l'heure où j'écris ces lignes tous les marchés sont dans le vert aussi bien européen qu'américain, l'euro est en légère baisse.

Les statistiques américaines (mises en chantier et les permis de construire) qui viennent de sortir ne déplaisent pas au marché qui continue sur sa lancée, le CAC gagnant + 0.35%, le DOW +0.32%, et le NASDAQ +0.27%.

Les résistances sur les marchés sont néanmoins proches, ce qui pourrait entraîner dans les jours à venir une correction.

Je vous conseille donc de rester prudent et de couvrir vos portefeuilles.

 

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

 

 

02/08/14 - La correction est là

 

Dans mes deux derniers articles  du 18  juin et du 15 juillet, je vous annonçais une correction à venir.
Nous y sommes, en effet les conditions géopolitiques (guerres au Proche Orient), crise argentine, et les statistiques américaines qui commencent à arriver ne font rien pour rassurer le marché.

En effet l’économie américaine a créé moins d’emploi que prévu en juillet, et le taux de chômage est remonté de façon inattendue, ce qui devrait permettre à la FED de garder des taux bas dans un proche avenir.
Cependant le léger refroidissement du marché, ne devrait pas modifier les perspectives de croissance vigoureuse de l’économie américaine au troisième trimestre.

En ce qui concerne les dépenses de construction, elles ont diminué en juin, contrairement aux attentes du marché.
Ces dépenses ont baissé de 1,8 %, alors que  les économistes avaient anticipé une hausse de 0,8%.

En France, la correction du  secteur manufacturier et les résultats des entreprises animent la cote.
On note que la société Areva à plonger de près de 20%, pénalisée par l’abaissement de ses objectifs 2014, en raison de lourdes pertes dans les énergies renouvelables, et dans le nucléaire.

Dans le même temps, la bourse sanctionnait l’offre de rachat de Free, sur T mobile, la valeur perdant au cours de la journée près de 8%.

Pour sa part Arkema s’écroulait perdant plus de 22%, dû à une baisse de 58% de son résultat net, et l’obligeant par la même à différer d’un an la réalisation d’objectifs prévu pour2016.

Dans ce contexte, le Cac pourrait aller tester dans les semaines à venir les 4000 points.

Bonnes vacances et bons trades.

Je reste à votre disposition pendant tout l’été, pour une formation ou du conseil.

Pour ceux qui veulent se faire former cet été ou avoir du conseil, vous pouvez me joindre.

 

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

 

 

15/07/14 - La correction est à nos portes ?

 

Même si la hausse ne devrait pas s’arrêter tout de suite, nous sommes à la veille d’une correction sur tous les marchés.
Après avoir surperformé les marchés européens, les marchés américains pourraient entamer leur dernière phase de hausse.

Le S&P 500 pourrait dans un premier temps aller chercher la résistance symbolique des 2000 points, avant de corriger, surtout que la volatilité commence à augmenter faiblement.

En ce qui concerne l’indice Euro stoxx 600, après une progression quasi continue depuis trois mois, l’indice a finalement buté sur la résistance des 349 points.

Dans ce contexte, le scénario le plus probable reste une faible  hausse du marché jusqu’à la fin de l’été, et ensuite une correction fortement baissière (les indicateurs techniques militent dans ce sens)

Je vous conseille donc pour ceux qui ont conservé leur portefeuille pendant l’été de bien couvrir leurs positions.
Pour les autres, commencer à accumuler des contrats baissiers.

Bons trades et bonnes vacances.

 

Pour ceux qui veulent se faire former cet été ou avoir du conseil, vous pouvez me joindre.

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

 

 

24/06/14 - Le marché doute, attention danger

 

Le marché semble toujours dans l’incertitude depuis la déclaration du FOMC et de sa présidente Janet Yellen.

Les rendements obligataires, qui avaient baissé après la réunion de la Fed, ont plus ou moins regagné leurs niveaux d’avant le FOMC.
Le marché ne voit pas de changements réels.

Le VIX d’autre part reste plus faible qu’avant la réunion, les actions américaines continuent à grimper, et le dollar reste faible par rapport aux devises émergentes.

D’autre part, l’inflation augmente plus vite que le font les rendements nominaux, ce qui veut dire que les taux d’intérêts réels sont à la baisse aux Etats Unis.

Les objectifs haussiers des indices  européens ont été atteints, avec la résistance importante des 4530 points sur le Cac 40.

La dynamique haussière n’a pas été interrompue au premier trimestre.

Cependant, on note que la hausse est lente.

Cette situation technique traduit un épuisement du mouvement et rend probable une correction intermédiaire sur ces niveaux.

Pour l’indice parisien, cela pourrait signifier un retour vers les 4170 points au courant de l’été.

Dans une perspective de moyen terme, il faut donc privilégier un repli avant de reprendre position à l’achat.

Attention, cependant à la zone des 4530 points.

Cette zone a une forte mémoire de marché, car cette zone correspond aux cotations qui ont précédé la baisse brutale de 2008-2009.

Le plus probable reste une oscillation entre 4530 points et 4170 points, dans les mois à venir.

Pour de plus amples informations, une formation  ou du conseil, n’hésitez pas à me joindre, je me ferai un plaisir de vous répondre.

 

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

 

 

11/06/14 - A quand la correction sur les marchés ?

 

Dans un premier temps les mesures prises par la BCE ont été bien accueilli par les marchés et depuis les marchés n’ont pas cessé de battre des records, mais attention, comme  dit l’adage boursier « les arbres ne montent jamais jusqu’au ciel » donc prudence, car le marché commence à être suracheté, et la correction n’est plus très loin.

Même, si la tendance long terme reste haussière, on pourrait assister dans les semaines à venir à  des prises de bénéfice.
Concernant les résultats des entreprises, on note aujourd’hui la forte baisse, suite à un profit warning de Vallourec, une autre mauvaise nouvelle : Danone qui va fermer 3 sites en Europe, suite à une baisse de la consommation, et la baisse à Francfort de Lufthansa de plus de 12%.

Naturellement, il n’y a pas de remise en cause de la tendance haussière, pour l’instant il n’y a pas de signes alarmants.
Mais pour  que le marché continue à monter, il faut attendre de nouveaux catalyseurs.

En attendant, il faut rester très liquide et très prudent, je pense qu’actuellement il y a un excès de confiance des investisseurs, surtout que l’économie réelle n’a pas encore intégrée les mesures prises par la BCE, la croissance reste molle et les niveaux d’endettements restent très forts.

Au niveau technique, le VIX reste particulièrement bas, par contre l’indice de l’avidité est au-dessus de 92, et certains gérants commencent à  prendre  leurs bénéfices.

Le marché semble à bout de souffle, les bénéfices des entreprises restent moins bons que prévus et le danger est là.
Je vous conseille donc de prendre une partie de  vos bénéfices sur les niveaux actuels, et surtout de couvrir vos positions, afin de ne pas être pris à contrepied.

Pour tout renseignement complémentaire, ou pour une formation individuelle, n’hésitez pas à me contacter.

Bons trades et rester prudents.

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

 

 

04/06/14 - Attention à la cassure des 4500 points sur le CAC ?

 

Journée baissière sur le Cac, ce mercredi, qui abandonne plus de 0,6% à 4475 points  à l’heure où j’écris ces lignes. Londres et Francfort abandonnent également du terrain.

La volatilité commence un peu à reprendre sur le Cac et on note que l’inflation a encore ralenti au mois de mai à 0,5% en zone euro.

Les indicateurs sortis ce matin en zone euro confirment le ralentissement de la croissance économique sur les trois premiers mois 2014, ce qui devrait renforcer les appels à une action vigoureuse de la BCE, jeudi pour écarter le risque de déflation et lutter contre le chômage.

La croissance n’a été que de 0,2% au premier trimestre, les analystes s’attendaient à 0,4%.
Dans ce contexte, la Bourse de Paris reste sur une posture défensive avant   la  réunion décisive de la BCE.

La bourse de New York vient de débuter la séance en rouge, suite à des indicateurs décevants, notamment sur l’emploi.

C’est donc l’attentisme qui domine avant la réunion de la BCE.

Cependant des opérations non conventionnelles pourraient doper le marché, surtout que globalement les chiffres américains sont positifs.

Par contre, si les investisseurs sont déçus par les mesures prises par la BCE, l’euro pourrait repartir à la hausse.
La journée de demain s’annonce peut être comme la  journée de tous les dangers sur les marchés,  le Cac pourrait sortir par le haut, et dans ce cas aller chercher rapidement les 4600 points, soit se retourner et aller tester les 4400 points.

Il serait donc  judicieux de couvrir vos portefeuilles car l’indécision domine depuis quelques jours.

N’hésitez pas à me contacter pour des analyses sur certaines valeurs que vous détenez en portefeuille, ou pour des formations.

Bons trades et surtout rester prudents.

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

 

 

14/05/14 - Ou va l'Euro ?

 

Après les propos tenus par Mario Draghi, le président de la BCE, la semaine dernière, les spéculations quant à une éventuelle action le 5 juin vont bon train.

Notons que l’euro/dollar est passé deux fois depuis hier sous la barre des 1,37 dollar.

Beaucoup d’analystes prévoient de nouvelles baisses de taux, notamment, le principal taux de refinancement qui est déjà à son niveau historique  le plus bas (0,25%), ainsi que le taux de rémunération des dépôts, qui pourrait passer négatif.

D’autre part la BCE a également évoqué des mesures non conventionnelles, qui selon moi ne seront pas mises à exécution, d’autant que la banque centrale Allemande a déclaré qu’elle attendait les prochains chiffres de l’inflation avant de se déterminer.

Pour le moment, le QE n’est pas d’actualité, car pour qu’il soit lancé, il faudrait que les anticipations d’inflation à moyen terme reculent, sous la barre des 1%, ce qui reste peu probable.

Les opérateurs qui pensent néanmoins qu’il y aura rachat d’actifs, estiment qu’il ne sera pas de grande taille, tout au plus de quelques centaines de milliards.

D’après certains investisseurs, la Bundesbank serait prête à accepter des rachats significatifs d’actifs, notamment de prêts bancaires titrisés, mais rejetterait l’idée d’achat massif d’obligations d’Etat.
Dans ce contexte, l’euro devrait continuer de baisser dans les mois à venir et il pourrait rapidement  réintégrer le canal 1,30/1,35.

Pour plus de renseignements sur l’euro , vous pouvez  me contacter au : 06 85 19 09 18.

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

 

 

 

07/05/14 - Ou vont les marchès boursiers ?

 

Alors que l’Europe tourne enfin la page de la récession, la question que l’on est en droit de se poser est la suivante : est ce que les marchés américains et européens vont continuer leur ascension ou au contraire risque t- on d’assister à une forte correction.
La réponse n’est pas simple : c’est vrai les déficits diminuent, l’investissement rebondit et la situation de l’emploi a commencé à s’améliorer et la poursuite des réformes commence à porter ses fruits.

La croissance en Europe est tirée actuellement par l’Allemagne et les pays  de l’Est (Pologne et pays Baltes), elle devrait  atteindre 1,7% en 2015.

Quant au risque de déflation dans la zone euro, il parait pour le moment très faible.

Malgré ces bonnes nouvelles, la suppression programmée du QE aux USA, risque d’entrainer une correction des indices américains dans les mois à venir, et quand la baisse va s’amorcer, cela risque d’aller très vite.

Quant au CAC, après avoir tenté de rejoindre les 4500 points en avril, il clôture ce soir à 4428 points, mais ne valide pas de véritable alerte baissière, seule la cassure des 4345 points pourrait entériner  une figure en double top sous 4500 points avec un premier objectif à 4300 points.

Il faudra attendre le dépassement des 4500 points pour obtenir un nouveau signal positif qui ouvrirait la voie sur les 4550 points.
Sur le Dow Jones, les cours ont nettement progressé, mais ils sont surachetés à proximité des résistances, j’opte pour un avis négatif pour les jours à venir.

Dans ce contexte de marché haussier long terme et baissier court terme, il serait judicieux de couvrir ses positions soit en achetant des puts sur indices, soit d’acheter des certificats d’investissement baissiers.

 

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

 

Analyses et prévisions sur les marchés, pour le début d'année 2014.

 

Fiches: Découverte:
- Les différents types de Gestion
- La Gestion Alternative
- Le Trading Haute Fréquence
- L'analyse technique ?
- Les chandeliers japonais
- Le CAC40 Future
- Les CFD
- Le Forex
- L'indicateur VIX
- Les différents Gap
- Le Swing Trading
- Couvrir son portefeuille
- Le MONEP
- Les Tortues
- Goldman Sachs
- Dépendance du CAC à Wall-Street
- La finance comportementale
- Investir en Inde
- Le bourse au Vietnam
- La vente à découvert
- L'indicateur: Volumes
- L'indicateur: ROC
- La première heure de cotation

Fiches: Analyses:
- AB Science: valeurs à potentiel (15/03/15)
- Le pétrole n'arrête pas de baisser (19/11/14)
- Les marchés restent nerveux (22/10/14)
- Les valeurs européennes. (29/09/14)
- Baisse pour l'été 2014 (09/04/14)
- Le mystère de l'immobilier français (23/01/14)
- Les marchés européens restent haussiers (15/11/13)
- Euro surévalué ? (29/10/13)
- Les US à l'origine des crises (10/10/13)
- Ou va l'Europe ? (11/04/13)
- Marché à fort potentiel: le Japon (06/02/13)
- La France perd son AAA
- Investir dans l'eau (12/11/12)
- Octobre en Bourse (28/09/12)
- C'est quoi la crise ? (29/08/12)
- Avenir de la zone Euro (20/06/12)
- La dette française (19/01/12)
- Les banques en danger (23/11/11)
- Fin de la zone Euro ? (01/11/11)
- L'incertitude sur les marchés (06/09/11)
- Suivis de la crise dans la zone euro (24/05/11)
- Le Fret maritime (04/05/11)
- Les agences de notation
- Les relations inter-marchés
- Le CAC et le DAX, Tout sur la crise financière
- Où les indices vont-ils s'arrêter ?
- La Chine, le yuan et la crise

Fiches: Psychologie du trader
- Gagner en bourse avec 30 minutes par jour
- la règle du 3/1
- Pourquoi les particuliers perdent en bourse ?
- Avant de prendre position
- Les 10 commandements du Trader
- En trading: Gérer vos émotions
- Le mental pour réussir
- Le day-trading
- Ce qu'il ne faut pas faire