Bourse, Apprendre à débuter, investir et gagner avec Lobourse.
image du menu gauche
image du menu gauche
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
image du menu gauche
image du menu gauche

Mes Analyses et prévisions pour mi-2011

 

12/08/11 - Les marchés devraient rester encore trés volatils ?

Les jours se suivent et se ressemblent , la volatilité est extrême et on passe en permanence d'un marché baissier à un marché haussier .
Les turbulences récentes enregistrées sur les marchés financiers sont l'occasion de porter un regard sur le VIX , indicateur très regardé sur le CBOE , cet indicateur mesure la volatilité implicite des options S§P 100(OEX) , il est calculé en temps réel en faisant une moyenne pondérée de 8 options OEX ( 4 CALLS ET 4 PUTS) dont la maturité moyenne est de 30 jours.

D'une manière générale le VIX tend à croître avec la baisse des cours et à décroître avec leur hausse .

Ces derniers jours ont l'a beaucoup vu proche de 80 , ce qui traduisait la peur des intervenants , au moment de la panique générale le VIX atteignait des lectures hautes extrêmes .

Le VIX mesure donc le degré de peur des opérateurs .

Ainsi quand les cours montent , l'optimisme grandit (VIX en baisse ) et ce n'est que quand le marché aura persuadé autant d'opérateurs que possible que la hausse va durer , qu'une baisse s'en suivra .

De la même façon dans un mouvement de baisse (VIX en hausse) , c'est lorsque le marché aura convaincu le plus grand nombre d'intervenants qu'un risque majeur se profile et obtenu la capitulation des acheteurs , que les conditions d'un puissant rallye sont réunies .

Dans le contexte actuel de marché que nous vivons depuis quelques jours , il serait intéressant d'utiliser cet indicateur contrarien pour la prise de décision .

il s'agit d'acheter quand le sentiment de peur est excessif et vendre quand la peur est absente.

Aujourd'hui par exemple le marché connaît un rebond technique qui pourrait nous ramener sur la zone des 3200 points avec un VIX qui s'affaiblit , ce qui permet d'en déduire que les intervenants reviennent timidement à l'achat surtout sur les valeurs bancaires et cycliques qui ont touché le fond sur des rumeurs infondées.

Dans ce contexte d'incertitudes et de ralentissement économique attendu en Europe , couvrez vos portefeuilles car nous sommes loin d'être sorti de cette crise qui risque de durer si les politiques n'interviennent pas en annonçant des mesures combinées des dirigeants de la zone Euro qui calmeraient les marchés.

Denis CHRIQUI

 

03/08/11

Dans mes derniers articles je n'arrêtais pas de vous dire de vous préparer à l'été de tous les dangers.

Nous y sommes, l'économie réelle est en train de prendre le dessus sur les marchés, et la réalité macro-économique nous rattrape un peu plus tous les jours.
Des difficultés structurelles risquent de peser encore longtemps aux Etats-Unis (la poursuite du désendettement des ménages, la stagnation du marché du logement, le nouveau paysage bancaire, le ralentissement de la consommation...)
Les agences de notation risquent d'abaisser la note des Etats-Unis dans les jours ou les semaines à venir.
Moody's a donné une première indication en abaissant de stable à négative la perspective sur un AAA.
Les Etats Unis risquent de perdre leur triple A ;
Un abaissement de la note attachée à leur dette causerait de gros dégâts et entraînerait la baisse de la d'une multitude d'emprunteurs.
D'autre part l'agence de notation chinoise Dagong a abaissé la note du crédit aux Etats-Unis après l'adoption par le congrès américain d'un texte permettant d'éviter un défaut de paiement des Etats-Unis a annoncé aujourd'hui l'agence Chine nouvelle.
Cerise sur le gâteau l'Italie et l'Espagne replonge la zone euro dans la crise de la dette.
L'Italie a vu les taux auxquels elle se finance sur les marchés à des niveaux difficilement soutenables.
L'Italie inquiète toujours les investisseurs en raison de son énorme dette d'environ 1900 milliards d'euros soit 120% de son PIB et de sa croissance atone.
Dans ce contexte de ralentissement mondial qui est en train de se profiler, les marchés n'ont pas fini de corriger et nous risquons d'assister à un krach dans les semaines ou les mois à venir.
N'oubliez pas de couvrir vos portefeuilles et continuer à acheter de l'or.

Denis CHRIQUI

 

29/07/11 - Les bourses s'enfonçent et la panique n'est plus trés loin

Les mauvaises nouvelles en provenance d'Europe et des Etats-Unis concernant la dette publique continuent de s'accumuler et inquiètent de plus en plus les marchés financiers qui sont en train de casser les supports à la baisse les uns après les autres .
Au Etats-Unis à la crise financière s'ajoute une crise politique ou républicains et démocrates n'arrivent pas à se mettre d'accord .
Des semaines de discussions n'ont pas suffi à trouver un accord sur un plan de réduction des déficits accompagnés d'un relèvement du plafond de la dette qui a atteint sa limite fixée par la loi .
Après le 2 Août les Etats-Unis perdront leur capacité d'emprunt et risqueront un défaut de paiement qui pourrait avoir des conséquences catastrophiques sur l'économie américaine et mondiale.
D'autre part depuis le début de l'année l'économie américaine connaît une croissance très faible proche de 1%;le ralentissement s'explique par un ralentissement de la consommation , les ménages ont vu leur pouvoir d'achat se comprimer dû à une faible progression des salaires et des embauches.
A cela s'ajoute la menace de dégradation de la note de l'Espagne par l'agence de notation Moody's qui estime qu'en impliquant le secteur privé dans le plan européen d'aide à la Grèce cela accroissait le risque des détenteurs d'obligations de pays fragiles de la zone Euro( Grèce , Portugal ,Espagne et peut être bientôt l'Italie ).
N'oublions pas que les banques françaises détiennent 15 milliards de dettes souveraines qui seront sûrement pas totalement remboursées .
Après les banques grecques et allemandes les banques françaises détiennent le plus de dettes souveraines grecques .
les risques de contagion sont toujours là et l'accord européen n'a pas réussi à calmer les esprits .
Dans ce contexte les marchés n'ont pas fini leur descente au enfer , même si un rebond technique pourrait calmer un peu l'ardeur des shorts .
Dans un de mes articles "l'été de tous les dangers " , je vous prévenais de couvrir vos portefeuilles avec des contrats baissiers sur le CAC , et de renforcer vos positions or .
J'espère que mes paroles auront été entendues .

Denis CHRIQUI

 

24/07/11 - La hausse va t-elle continué sur les marchés ?

La Grèce est soulagée avec le nouveau plan d'aide de 159 milliards accordé par les institutions financières européennes, impliquant pour la première fois les banques, le fonds de stabilité pourra racheter de la dette publique grecque, mais n'est-ce pas tardif, même si les marchés sont rassurés, les états restent très endettés et le problème reste entier pour des pays comme l'Irlande , le Portugal , l'Espagne et l'Italie.

Quant à la France son endettement augmentera de 15 milliards d'ici 2014, la dette grecque reste aussi la dette de la France, au final les contribuables français vont être mis à contribution.

l'agence de notation Fitch a annoncé qu'elle allait placé la Grèce en défaut partiel. La question qu'on est en droit de se poser est ce que l'optimisme sur les marchés va-t-il continué ?

le rebond boursier des derniers jours pourrait ne pas durer si les agences venaient à communiquer sans discernement , les membres de la zone euro l'ont dit : seule la Grèce sera sauvée de pareille façon.

Techniquement il faudra casser la résistance des 4000 et 4162 points sur le CAC pour commencer à voir plus clair et inverser la tendance baissière qui prédomine depuis plusieurs mois .

Dans le cas contraire , l'indice CAC pourra consolider et venir re-tester la zone des 3750 points.

Enfin aux Etats-Unis Obama se débat pour trouver une solution , il est au pied du mur et doit régler la grave crise de la dette avant le 2 Août.

Dans ce contexte restez prudents .

 

Denis CHRIQUI

 

21/07/11

Le sommet européen sur la dette grecque a lieu aujourd'hui et malgré tous les efforts déployés par la France et l'Allemagne , les problèmes de fond sur la dette sont loin d'être réglés. En effet la croissance ralentit en Europe , le stress des banques réalisés il y a quelques jours a montré que 9 banques avaient été recalées et qu'elles n'auraient besoin que de 2,5 milliards d'euros supplémentaires pour être hors de danger.

Ceci est faux , les banques ont pour environ 100 milliards de dettes grecques, espagnoles et portugaises cachées dans leurs portefeuilles .
Les dirigeants de la zone euro et surtout la BCE veulent cacher que les banques européennes sont sous perfusion et qu'elles pourraient connaître de très gros problèmes dans les mois à venir.

La crise de la dette selon nos dirigeants est en train d'être résolue : la Grèce ne fera pas défaut , les pays européens sont à peu prés d'accord sur ce qu'il faut faire pour aider la Grèce , la stabilité de l'euro sera maintenue ,et les banques participeront au second plan d'aide à la Grèce .
Si le problème de la Grèce était si simple à régler , pourquoi depuis un an, sommes nous toujours en train de discuter ?

Malheureusement les choses sont beaucoup plus complexes que ce que l'on vous raconte. Sous quelle forme se fera cette aide et quelle sera l'implication du secteur privé dans cette aide ?
Autre problème, si la facture de la dette grecque venait à être réglé aurions-nous les moyens de sauver les autres pays en difficulté financière.

La crise souveraine est contagieuse et même la France risque d'être touchée, selon la banque des règlements internationaux , la France est le quatrième plus gros émetteur de dettes au monde derrière les Etats-Unis, le Japon et l'Italie. La plus grande partie de cette dette est détenue par des étrangers, et en cas de menace sur la note de la France , la panique pourrait s'emparer des fonds spéculatifs, ce qui aurait pour effet de faire exploser le rendement des obligations françaises.

Dans ce contexte d'incertitude , couvrez vos portefeuilles , car le pire reste à venir .

Denis CHRIQUI

 

20/07/11

Je vous l'ai dit et répété dans mes derniers articles , le marché est en train de craquer et une crise plus forte que celle de 2008 est en train de se rapprocher de jour en jour si la crise de la dette américaine et européenne n'est pas réglée en prenant des mesures fortes par les autorités de ces pays.

Le slogan avec lequel Obama a été élu est plus que jamais d'actualité , le président américain va-t-il pouvoir surmonter la grave crise de la dette qu'affronte son pays et qui pourrait avoir des répercussions dramatiques sur l'économie mondiale .
S'il ne trouve pas la solution d'ici le 2 Août , l'administration fédérale serait en cessation de paiements et une catastrophe économique s'ensuivrait .

La dette américaine est abyssale 14 300 milliards de dollars .
Le trou se creuse de jour en jour et il est accentué par la tempête financière de 2008.

C'est vrai qu'on imagine mal que les Etats-Unis se déclarent en faillite , mais si cela arrivait ce serait l'ensemble de la planète qui plongerait dans les ténèbres .

A court terme Obama veut procéder à des augmentations d'impôts sur les plus riches pour trouver de l'argent frais et éviter le pire à court terme ;
On assiste actuellement à un bras de fer entre Obama et les républicains et donc à des divergences politiques .

Les mêmes ingrédients existent en Europe et il serait temps pour éteindre l'incendie des dettes souveraines que les états mettent en place une gestion budgétaire plus rigoureuse et les responsables politiques devraient enfin prendre des mesures immédiates , au lieu de tergiverser .
Dans ce contexte , je préconise toujours de rester acheteur d'or et d'argent, et surtout de couvrir vos portefeuilles , au cas ou vous seriez détenteur d'un portefeuille d'actions.

Le marché n'a pas fini sa descente et techniquement on pourrait aller chercher de nouveaux points bas dans les prochaines semaines et les 3400 points pourraient aller être testés.

Bons trades et prudence , car le pire reste à venir si des décisions ne sont pas prises rapidement par les gouvernements .

Denis CHRIQUI

 

 

07/07/11

Les 4000 points ont du mal à être franchis sur le CAC avec les difficultés de la zone euro. Les incertitudes qui pèsent sur la Grèce , le Portugal, l'Espagne et l'Irlande freinent les opérateurs et les conduisent à adopter une attitude prudente , de surcroît la BCE devrait relever ses taux d'intérêt de 25 points de base à 1,5 % .

D'autre part le QE2 a pris fin aux Etats-Unis , malgré la dette publique qui reste à des niveaux intenables . En Chine on a assisté à un relèvement des taux d'intérêt.

Dans ce contexte difficile certains stratégistes pensent néanmoins que le risque systémique est sous contrôle dans la zone euro , et qu'il faudrait revenir sur le marché action , en privilégiant les sociétés possédant des actifs de bonne qualité , en favorisant la faible valorisation des actions espagnoles .

En ce qui concerne l'euro , il pourrait remonter à 1,50 contre dollar .
L'or est toujours dans son trend haussier à 1533 dollars l'once à l'heure ou j'écris ces lignes ,et le pétrole se rapproche des 100 dollars .
En ce qui concerne le rendement des obligations américaines , il s'envole passant de 4,17à 4,40%, et les investisseurs seraient incités à revenir sur le marché obligataire moins risqué que le marché action .

Pour ma part je pense que les signes récents de ralentissement en Chine et dans les pays développés viennent s'ajouter à une liste croissante d'inquiétude à l'échelle mondiale (crise de la dette , tsunami japonais ..)et que nous ne sommes pas à l'abri d'un retournement de marché .

Techniquement sur le CAC , il faudrait casser la résistance des 4162 points pour renverser la tendance et avoir une meilleure visibilité sur le marché.

RESTER DONC PRUDENT ET COUVREZ VOS PORTEFEUILLES .

Denis CHRIQUI

 

26/06/11 - Les marchés craquent ?

Je vous le disais il y a juste quelques jours , le marché est en train de craquer, tous les ingrédients sont là pour aller chercher les points bas et notamment le support des 3700 points qui sera atteint à mon avis dans les prochains jours , ou dans les prochaines semaines.

La volatilité ne cesse d'augmenter et les investisseurs ne savent ou n'arrivent plus à lire les marchés. Deux information me paraissent d'une importance capitale: la dégradation prochaine de la note de l'Italie et surtout le renflouement de la Grèce à hauteur de 110 milliards d'euros.

A cela s'ajoute les craintes de la City "la crise de la dette grecque et d'autres pays de la zone euro représente actuellement le risque le plus important pour la stabilité du système financier britannique a déclaré le gouverneur de la Banque d'Angleterre, il a estimé que les banques britanniques devaient faire preuves de plus de transparence sur leur exposition aux pays les plus fragiles de la zone euro comme la Grèce, l'Irlande ou le Portugal .

Les américains critiquent la cacophonie européenne et la lenteur à régler la crise grecque qui menace de plonger le monde dans une nouvelle crise comme celle provoquée en 2008 par la faillite de la banque de Lehman Brothers.

Devant l'incertitude des marchés la seule réponse reste la couverture de vos portefeuilles .

Denis CHRIQUI

 

15/06/11 - Le marché est-il en train de craquer ?

Les jours passent et se ressemblent, la Grèce risque de faire défaut, les banques européennes impliquées dans la dette grecque vont être dégradées. Les ministres des finances européens n'arrivent pas à se mettre d'accord sur un nouveau plan d'aide financière à la Grèce, et l'agence de notation Standard and Poors vient de dégrader de 3 crans la note de la Grèce .

Aux Etats Unis les indicateurs restent moroses, après la publication d'un très mauvais indice d'activité de la FED qui ressort en baisse , et la dette publique américaine qui reste colossale .

Cerise sur le gâteau , la Chine connaît un fort taux d'inflation ce qui risque d'entraîner un ralentissement de la croissance chinoise et par effet de ricochet la croissance mondiale.

A l'heure ou j'écris ces lignes le CAC perd plus de 1% et il est pas loin de casser la barre symbolique des 3800 points et le marché obligataire repart à la hausse. La question que vous devez vous poser et surtout ceux qui ont des portefeuilles actions importants "Que dois-je faire : conserver ou liquider mon portefeuille".

Depuis plusieurs mois je n'arrête pas de vous dire de couvrir vos portefeuilles et d'acheter de l'or. Pour ceux qui ont écouté mes conseils , les choses ne vont pas trop mal , pour les autres , je peux vous le redire , le marché n'a pas fini de chuter et on pourrait rapidement atteindre la borne basse du canal soit 3700 points. Si les 3700 points étaient enfoncé , ou pourrait aller chercher le support majeur des 3400 points et peut être même durant l'été les 3000 points. Pour reprendre le chemin de la hausse , il faudrait casser la résistance de 3830 et 3890 points et ce avec du volume.

Denis CHRIQUI

 

06/06/11 - L'incertitude sur les marchés domine:

La dette grecque risque d'être ré-échelonnée ce qui risque d'avoir des conséquences désastreuses pour les banques françaises et allemandes qui ont accumulé beaucoup de dettes grecques dans leurs comptes .

Le ministre des finances allemand estime qu'un échec du plan de sauvetage en faveur de la Grèce équivaudrait à entériner un défaut de paiement , ce qui pourrait avoir des conséquences catastrophiques pour la zone euro.

De surcroît Obama presse les européens et la BCE à intensifier son soutien aux banques grecques .

De plus les agences de notation risquent de dégrader la note des Etats-Unis suite à l'augmentation de ses déficits publics et du chômage qui deviennent intenables pour l'économie américaine , et dans ce contexte une nouvelle récession reste possible .

Cerise sur le gâteau la Chine commence à connaître un ralentissement de sa croissance économique dû au secteur immobilier ou l'on constate que la bulle immobilière est en train d'éclater .

La Chine dernier moteur de la croissance mondiale commence a se gripper , et l'indice de Shanghai qui a dessiné un beau triangle et en train de sortir par le bas , ce qui n'est pas de bon augure pour le marché chinois.

Dans ce contexte d'incertitude grandissant à l'échelle mondiale , les marchés ont de fortes chances d'être tirés par le bas , et le seul conseil que je puisse vous donner est de couvrir vos portefeuilles et de bien placer vos ordres stops , de rester acheteur sur l'or dont les résistances se situent à 1533 dollars/1577 et 1599dollars , alors que les supports sont à 1520 dollars/1505et 1463 dollars.

Si vous voulez en savoir plus n'hésitez pas à me contacter au:06 85 19 09 18 ou par mail : denis.chriqui@noos.fr
Denis CHRIQUI

 

19/05/11 - l'après DSK

DSK vient de donner sa démission du FMI. Il n'est plus le directeur général du FMI .

Durant ces 3 ans et demi il a beaucoup changé la stratégie du fonds, il est devenu le pompier financier du monde, et on lui reproche aujourd'hui d'avoir prêté à tout va et notamment à la Grèce.

Aujourd'hui se pose le problème de la succession de DSK, et le ministère des affaires étrangères chinois a déclaré que le monde avait changé et qu'il était temps que les nouveaux pays émergents et les pays en voie de développement devaient être représentés à la direction du FMI .

On parle en coulisse aujourd'hui de l'ancien vice - président de la banque centrale chinoise, d'un singapourien ou d'un turc, d'autre part le ministre brésilien des finances a déclaré que depuis 1944 , tous les dirigeants du FMI étaient européens et qu'il était temps de changer de continent.

La politique monétaire de l'après DSK pourrait se révéler beaucoup plus complexe pour les pays d'Europe du Sud dont l'Espagne, la Grèce et le Portugal car les remboursements des emprunts risquent de se révéler très compliqué pour ces pays.

Dans ce contexte, les marchés risquent d'être encore très turbulents et la prudence reste de mise.

Denis CHRIQUI

 

29/04/11

Les américains ont un adage "in May , sell and go away". Ce qui revient à dire en Mai vendez votre portefeuille et quitter le marché.
Pour ma part cet adage ne sera pas d'actualité si plusieurs facteurs sont réunis; En premier lieu si le CAC se décidait enfin à casser la résistance des 4162 points et ce avec du volume , on pourrait assister à un rally d'été laissant présager un retour sur les 4350 points, qui laisserait la voie ouverte sur les 4500 points.

En ce qui concerne l'or , la hausse comme , je vous le répète depuis de nombreux mois est loin d'être terminée , même si une correction court terme venait stopper l'élan haussier. Sur tout recul , il faudrait ramasser du papier car selon moi les 1666 dollars l'once seront atteint d'ici l'automne ou l'hiver prochain. L'affaiblissement de la devise américaine pourrait encore entraîner un bond du cours de l'once d'or, les 1540 dollars l'once ayant été atteint cette semaine.

Le pétrole quant à lui est également sur un trend haussier , avec les 130 dollars le baril en ligne de mire.

L'euro est proche des 1,50 résistance psychologique, soutenu par des anticipations de hausse des taux d'intérêt .A ce niveau on pourrait assister à une petite consolidation , bien que la tendance haussière de l'euro soit bien installée, car la FED a laissé son taux directeur inchangé à 0,25% .

Si vous voulez en savoir plus n'hésitez pas à me contacter au:06 85 19 09 18. Denis CHRIQUI

 

 

12/04/11

Comme je vous le disais le 7 avril couvrez vos portefeuilles. A l'heure ou j'écris cet article Paris est plongé dans le rouge et nous venons de re-casser le support psychologique des 4000 points.

Le Japon effraie de plus en plus et aura des effets directs et indirects sur les marchés et sur l'économie réelle. Le ministre japonais de l'économie vient d'annoncer que les dégâts causés par la catastrophe naturelle seraient beaucoup plus important et plus grave que prévu en raison des coupures de courant qui affectent la production industrielle et les approvisionnements de l'économie nippone.

D'autre part l'indice du sentiment économique en Allemagne est en baisse , il est passé à 6,5 en avril , alors qu'il était attendu à 10.

Aux Etats Unis les premiers résultats des entreprises viennent de sortir avec le géant de l'aluminium Alcoa qui annoncent des résultats en demi teinte , avec un chiffre d'affaire inférieur aux attentes . A 14h30 le déficit commercial américain est plus fort que prévu.

Autre perspective négative , l'agence de notation Fitch s'inquiète de l'augmentation de la dette des ménages et des entreprises et de l'envolée des prix de l'immobilier, et du risque concernant le rythme trop rapide du crédit bancaire , et certains crédits risquent de jamais être remboursé environ 6% de l'encours total du crédit bancaire. Dans ce contexte de marché de plus en plus incertain , les matières premières et notamment le pétrole reste encore un bon vecteur d'investissement . Le marché parisien quant à lui risque d'aller chercher le support des 3900 points.

Denis CHRIQUI

 

07/04/11

Le taux d'intérêt directeur de la BCE vient d'être relevé de 25 points de base , il est passé de 1 à 1,25%. Il s'agit de la première hausse du loyer de l'argent depuis 2008. Depuis plusieurs semaines JC Trichet avait préparé les marchés à cette hausse des taux. Selon lui cette hausse des taux n'aura pas d'impact sur la croissance économique dans la zone Euro .
IL a cependant averti contre la hausse des salaire qui alimenteraient la hausse des prix et donc de l'inflation .La BCE prend les devant , par rapport à l'inflation qui a atteint les 2,6% en Mars .

Inflation due en grande partie à la hausse du prix des matières premières et notamment énergétiques .
Pour certains économistes JC Trichet s'engage dans une voie risquée vers la reprise. En effet cela risque d'alourdir le coût de la dette de certains pays européens. D'autre part dans un contexte de hausse du prix du pétrole, la consommation risque d'être impactée , ce qui pourrait avoir de graves conséquences telles qu'un retour à la récession avec en prime une nouvelle crise bancaire .

La hausse des taux qui vient d'être amorcée , risque de se prolonger durant l'année 2011, avec pour objectif 2%. Dans ce contexte il serait judicieux de commencer à couvrir ses portefeuilles actions , surtout que la hausse du prix des matières premières est loin d'être terminée , comme je ne cesse de le répéter depuis plusieurs mois .

Si vous voulez en savoir plus n'hésitez pas à me contacter pour une formation individuelle ou du conseil.

Denis CHRIQUI

Analyses et prévisions sur les marchés, début 2011.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Fiches: Découverte:
- Les différents types de Gestion
- La Gestion Alternative
- Le Trading Haute Fréquence
- L'analyse technique ?
- Les chandeliers japonais
- Le CAC40 Future
- Les CFD
- Le Forex
- L'indicateur VIX
- Les différents Gap
- Le Swing Trading
- Couvrir son portefeuille
- Le MONEP
- Les Tortues
- Goldman Sachs
- Dépendance du CAC à Wall-Street
- La finance comportementale
- Investir en Inde
- Le bourse au Vietnam
- La vente à découvert
- L'indicateur: Volumes
- L'indicateur: ROC
- La première heure de cotation

Fiches: Analyses:
- AB Science: valeurs à potentiel (15/03/15)
- Le pétrole n'arrête pas de baisser (19/11/14)
- Les marchés restent nerveux (22/10/14)
- Les valeurs européennes. (29/09/14)
- Baisse pour l'été 2014 (09/04/14)
- Le mystère de l'immobilier français (23/01/14)
- Les marchés européens restent haussiers (15/11/13)
- Euro surévalué ? (29/10/13)
- Les US à l'origine des crises (10/10/13)
- Ou va l'Europe ? (11/04/13)
- Marché à fort potentiel: le Japon (06/02/13)
- La France perd son AAA
- Investir dans l'eau (12/11/12)
- Octobre en Bourse (28/09/12)
- C'est quoi la crise ? (29/08/12)
- Avenir de la zone Euro (20/06/12)
- La dette française (19/01/12)
- Les banques en danger (23/11/11)
- Fin de la zone Euro ? (01/11/11)
- L'incertitude sur les marchés (06/09/11)
- Suivis de la crise dans la zone euro (24/05/11)
- Le Fret maritime (04/05/11)
- Les agences de notation
- Les relations inter-marchés
- Le CAC et le DAX, Tout sur la crise financière
- Où les indices vont-ils s'arrêter ?
- La Chine, le yuan et la crise

Fiches: Psychologie du trader
- Gagner en bourse avec 30 minutes par jour
- la règle du 3/1
- Pourquoi les particuliers perdent en bourse ?
- Avant de prendre position
- Les 10 commandements du Trader
- En trading: Gérer vos émotions
- Le mental pour réussir
- Le day-trading
- Ce qu'il ne faut pas faire