Bourse, Apprendre à débuter, investir et gagner avec Lobourse.
image du menu gauche
image du menu gauche
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
image du menu gauche
image du menu gauche

Mes Analyses et prévisions sur les marchés en 2011

 

30/03/11

Des risques continuent de peser sur la conjoncture mondiale , notamment le niveau élevé du prix des matières premières qui ravive les tensions inflationnistes , et la dette publique de certains pays de la zone euro qui ont du mal à se re-financer sur le marché, les révolutions arabes et les catastrophes au Japon.

Malgré tout les fonds d'investissement sont toujours en bourse , et restent prêts à profiter de toutes les opportunités qui s'offrent à eux .
Certains acteurs industriels profitent également de cette situation pour se renforcer à faible prix sur leurs secteurs d'activité , ce qui donne lieu à des OPA. Les marchés poursuivent leur rattrapage .L'économie américaine redresse la tête plus vite que prévu et les grandes entreprises continuent de surprendre agréablement en délivrant des résultats globalement conformes voire supérieurs aux attentes des analystes .
De plus , la valorisation des actions reste très abordable par rapport à sa moyenne historique . Les actions du CAC 40 offrent un rendement supérieur à celui procuré par les placements sécuritaires comme le livret A par exemple.

Dans les prochaines semaines , il y aura de nouvelles opportunités boursières à saisir , surtout si les sociétés reprennent confiance et se lancent dans de nouvelles opérations de fusion et acquisition .
Pour le moment le CAC 40 vient de re-casser la barre symbolique des 4000 points , tout le dilemme est de savoir si le marché aura un momentum suffisant pour aller tester et surtout casser les 4162 points ;
le Nikkei quant à lui continue sur sa lancée et pourrait rejoindre la zone des 10 000 points, si la situation concernant la radioactivité était contenue.

Dans ce contexte , je privilégierai de prendre une position longue sur le CAC , si la zone des 4162 points était dépassée en clôture .

Denis CHRIQUI

 

22/03/11

Le séisme et le tsunami du 11 mars pourrait coûté au Japon entre 100 et 200 milliards d'euros. La Banque Centrale du Japon et le G7ont été très réactifs en inondant les marchés de liquidités , pour limiter la spéculation sur le yen.

Le Japon connaîtra une baisse de son PIB sur 12 mois avec des effets sur la conjoncture mondiale et plus directement sur la zone asiatique .
De plus les accidents nucléaires entraîneront des modifications des politiques énergétiques dans différents pays. Ce qui est sûr c'est que le coût de l'énergie risque de rester à la hausse durablement. Tout ceci tombe très mal pour l'économie mondiale , qui commençait juste à repartir .

IL est cependant trop tôt pour savoir si le séisme aura un impact sur la croissance française .Même si les entreprises françaises sont très présentes au Japon , les exportations françaises dépendent peu de l'économie japonaise , car l'économie japonaise est une économie qui importe peu . Un rapatriement massif des capitaux japonais à l'étranger , pour la reconstruction pourrait entraîner une hausse des taux d'intérêts qui serait mal venue pour les économies européennes , car ne l'oublions pas les japonais sont d'énormes détenteurs de bons du trésor étrangers .
Dans ce contexte ,une vente d'obligations européennes ou américaines entraînerait mécaniquement une remontée des taux pratiqués dans ces pays.

Je conseille donc , malgré un rebond ces derniers jours sur les marchés financiers , qui resteront très volatils , de mettre de l'or et du pétrole dans son portefeuille sur tout repli.

Denis CHRIQUI

16/03/11

En ce moment les mauvaises nouvelles ne cessent d'affluer .
Khadafi est en train de reprendre la main en Libye , et les révoltes arabes s'épuisent. En Asie le Japon troisième puissance économique mondiale avec ses catastrophes naturelles risque d'entraîner le monde dans une nouvelle récession .
La question qu'on est en droit de se poser , et comment le Japon va faire face à ce nouveau défi. La bourse de Tokyo après avoir perdu 16% en deux jours, tente de redresser la tête aujourd'hui en reprenant 5%;
l'estimation du coût économique risque de se monter à plusieurs centaines de milliards de dollars.

A titre de comparaison , le tremblement de terre de KOBE en 1995 avait déjà coûté prés de 100 milliards , et l'essentiel avait était financé par les fonds publics. Aujourd'hui le problème est de tout autre nature .

Lles destructions sont massives et l'outil de production japonais est en grande partie fragilisé.
Les finances publiques déjà fragilisées seront financé en grande partie par l'épargne des japonais .
D'autre part la note des entreprises japonaises pourrait être affectée.

Dans ce contexte ou investir;
Le pétrole dans un premier temps pourrait continuer à baisser , suite à l'impact des catastrophes sur l'économie , il pourrait dans une seconde phase , notamment dans la phase de reconstruction reprendre son trend haussier. En ce qui concerne l'or , il est repassé brièvement sous la barre des 1400 dollars l'once .

La banque du Japon a injecté massivement des liquidités , un facteur de plus en faveur de la hausse du métal jaune , reprenez position sur toute consolidation . Les actions quant à elles ne sont pas épargnées avec de très fortes baisses pour les actions liées au secteur de l'énergie, de l'automobile ,ou du luxe...

je réitère donc le conseil que je donnais , il y a quelques semaines avant la crise Japonaise , soit rester cash, soit couvrez vos portefeuilles .
Nous ne sommes qu'au début d'une nouvelle crise.

Denis CHRIQUI

08/03/11

Décidément le Cac n'a plus le vent en poupe et les arbitrages se font en faveur des matières premières et agricoles , et ce mouvement n'est pas prêt de s'arrêter, suite aux événements dans les pays arabes .
Aujourd'hui le Cac a clôturé à 4015 points , après avoir fait du Yo-Yo tout au long de la journée , fluctuant entre un point bas à 3964 et un point haut à 4017.

La volatilité reprend des plus belles dans un marché qui se cherche et qui pourrait soit sortir par le haut pour aller rechercher les 4150 points , soit par le bas pour aller toucher des supports de plus en plus bas , car l'incertitude domine .

A Wall Street aujourd'hui les indices reprennent des couleurs grâce aux valeurs bancaires , et à l'accalmie sur le secteur pétrolier due en grande partie à l'OPEP qui a décidé d'augmenter sa production .

Dans ce contexte , il serait judicieux de rester cash tant que la tendance n'est pas claire (je ne comprends pas le marché , donc je n'y vais pas).
Comme disent les Traders américains "CASH IS A POSITION "

Denis CHRIQUI

 

02/03/11

Après être revenu sur les 4145 hier , le CAC repart à la baisse, faisant un Yo-Yo permanent , sans casser la résistance des 4150 suite aux incertitudes concernant la Libye , et les révoltes dans les pays arabes , dans le même temps il se passe exactement ce que je ne cesse de répéter depuis plusieurs mois , investissez dans le pétrole , et dans l'or qui ne cessent de grimper, l'or a atteint hier un nouveau sommet à 1435 dollars l'once et la hausse dans ce contexte géopolitique exceptionnel à mon avis est loin d'être terminée , la prochaine résistance se situe à 1500 dollars l'once , et un achat sur tout repli serait judicieux.

En ce qui concerne le pétrole , il faut le jouer à court et long terme , car les réserves déjà faibles s'épuisent de jour en jour avec la croissance des pays émergents et les événements actuels , dans ce contexte les cours du Brent risqueraient d'atteindre rapidement les 150 dollars le baril , surtout que la révolte libyenne risque de durer plus longtemps que prévu et si une intervention militaire s'avérait nécessaire , la bourse qui déteste les incertitudes deviendrait de plus en plus volatilité , et le CAC pourrait venir chercher des points bas , et nous pourrions revenir sur la zone des 3950/3900 points.

D'autres matières premières sont également très recherchées notamment le cuivre , il y a quelques jours les 10 000 dollars la tonne ont été dépassés, en 7 mois la hausse avoisine les 70% et les fondamentaux restent très porteurs , avec une demande en très forte hausse pour les mois et les années à venir et des stocks en chute libre. Profitez de tout recul sur la zone 8200/8500 dollars la tonne pour accumuler.

Si vous voulez en savoir plus sur ce type d'investissement n'hésitez pas à me contacter: Denis CHRIQUI

 

14/02/11

L'année 2011 se place sous le signe des révolutions émergentes, la preuve étant les troubles qu'ont connus la Tunisie, l'Egypte, et maintenant l'Algérie et le Yémen .... l'avenir incertain et l'instabilité vécus dans ces pays depuis un certain temps laissent planer pas mal de doute quant à leur avenir économique et financier. Les premiers effets se sont d'ailleurs fait sentir au niveau de leur place boursière, avec notamment une dégringolade qui n'a épargné ni le monde arabe, ni les autres places financières internationales.

Selon une étude de cabinet koweïtien kamco, du 25 janvier , date du début des manifestations au Caire, au 31 janvier , les bourses arabes ont perdu plus de 50 milliards de dollars.

Leur capitalisation boursière est revenue de 991 milliards de dollars à 942 milliards, en une semaine. Le marché saoudien a été le plus affecté, enregistrant une perte de plus de 21 milliards , alors que les pertes de la bourse du Caire se sont montées à plus de 12 milliards en l'espace de deux jours.

La plupart des analystes considèrent qu'a court terme le coût économique de ces événements sera considérable. De plus de nombreuses habitations et commerces ont été endommagés et la confiance des consommateurs restera au plus bas pendant un certain temps encore. Si la prudence reste de mise en Egypte, la confiance semble peu à peu revenir en Tunisie, fermée pendant les deux premières semaines de Janvier, la bourse de Tunis à ré-ouvert ses portes depuis le 1er février et à la clôture le Tunindex a enregistré une hausse de 2,87%; En tout cas , ce que l'on appelle désormais les révolutions émergentes va placer les places boursières devant un paradoxe car depuis plusieurs années le marché adule ce qui est émergent.

L'instabilité politique actuelle de tous ces pays va faire grimper le sentiment d'incertitude perçu par le marché boursier. Or la bourse déteste les incertitudes . l'avenir nous montrera si les marchés respectent toujours ces règles.

Denis CHRIQUI

 

10/02/11

A l'heure ou j'écris cet article les matières premières et agricoles explosent.
L'aluminium prend plus de 5% sur 15 jours l'étain 12%,l'argent et le zinc prés de 6%, le plomb plus de 4%.
Le blé pré de 4%,le mais plus de 3%............Quant au cuivre on est passé de 8400 dollars en octobre 2010, à plus de 10 000 dollars cette semaine .
Les raisons sont simples, l'offre est en berne alors que la demande est soutenue par l'activité dans les pays émergents notamment en Chine , ajoutez à cela les grèves dans les mines et les ouragans en Australie, tout se cumule pour pousser les cours à la hausse et les fondamentaux restent très positifs.
Quant à l'étain il a franchi pour la première fois les 31 000 dollars , car la demande est très soutenue , et que l'Indonésie qui produit un tiers de la production mondiale a vu sa production diminuer, la aussi les fondamentaux sont positifs et sur tout repli , positionnez vous.
Le nickel connaît également un très fort attrait grâce à la très forte reprise de la production d'acier, et l'arrêt de la production dans 5 mines de nickel en Nouvelle Calédonie a poussé les cours à la hausse .
Quant aux matières agricoles , je prendrais seulement deux exemples, le sucre , et le blé.
Le sucre a atteint des nouveaux sommets à 36 cents la livre , suite au passage de l'ouragan Yasi en Australie, 18% de la production aurait été détruite.
Quant au blé , une grande sécheresse , et un très grand froid aux Etats Unis ont compromis les récoltes et ont entraîné les cours vers de nouveaux records.
Dans ce contexte , il serait judicieux d'investir sur les matières agricoles.
Si vous voulez en savoir plus ou comment investir sur ce type de marché n'hésitez pas à me contacter.

Denis CHRIQUI


08/02/11

le 18 janvier 2011 , j'écrivais dans l'article "ou va le CAC "que le CAC allait casser les 4084 points , c'est ce qui c'est effectivement passé hier 7 février , pour ceux qui ont écouté mes recommandations et qui on acheté des call warrants ou turbo les choses vont bien.

Pour les autres il est encore temps de prendre le train en marche , car pour des raisons techniques que je ne développerais pas dans cet article le CAC a encore de beaux jours devant lui et la prochaine résistance de 4135 points risque d'être rapidement atteinte , même si on revenait consolider sur la zone 4030/4050 et puis le marché cherchera à casser les 4350 points , voire les 4500 points.

La tendance est soutenue par le rebond de l'euro , et le rebond du crédit à la consommation aux Etats-Unis.

Au niveau géopolitique les révolutions dans le monde arabe risquent d'avoir un impact sur le cours du brut dont le trend reste toujours haussier, ainsi que sur le cours des matières premières.

Dans ce contexte il faudra continuer à privilégier les valeurs se rapportant à ces secteurs d'activité, tout en privilégiant les valeurs bancaires qui connaissent un intérêt certain depuis le début de l'année.
Denis CHRIQUI

 

25/01/11

Comme je vous le disais il y a quelques jours le CAC continue son ascension , et devrait continuer à grimper même si la résistance des 4080 -4086 points risque de ramener le CAC sur des supports de 4010. Seul un retour sur les 3980 points risquerait de remettre en cause cette hausse.

Dans ce contexte je privilégie d'acheter du papier sur tout repli du CAC sur la zone 4002-4010. D'autre part je remarque que depuis le 1er janvier la rotation sectorielle s'effectue sur les valeurs bancaires et d'assurances qui risquent d'être à la fête en 2011. Je préconise donc 3 types de portefeuille :

- Profil prudent:  
  15% de monétaire
30% Obligataires
40% d'actions
15% de matières premières

- Profil opportuniste:  
  12% de monétaire
25% d'obligataire
45% actions
18% de matières premières

- Profil agressif:  
  23% d'obligataires
50% d'actions
22% de matières premières


Si vous voulez en savoir plus sur les stratégies d'investissement , n'hésitez pas à me contacter pour du conseil ou une formation individuelle.
Denis CHRIQUI


20/01/11

Alors que le CAC a fini à 3847 points en 2010 , avec une baisse de 3,3% , les valeurs moyennes ont superformé avec un gain de 15,6%. En 2011 si les investisseurs veulent du rendement , ils devront revenir sur les actions. Le niveau de valorisation des small caps reste inférieur de 12% au niveau de 2006, alors que les résultats et les chiffres d'affaires sont supérieurs de 10%; il existe donc bien un potentiel de valorisation de l'indice CMS 190.

La superformance des valeurs moyennes parait paradoxale alors que l'aversion des épargnants aux placements à risque reste forte. Elle s'explique par l'intérêt spéculatif que représentent les valeurs moyennes .A titre d'exemple certaines valeurs ont pris plus de 100% en 2010 (Plastic Omnium, Montupet, Burelle, MGI Coutier....)

Autre thème à privilégier les OPA , la thématique demeure très élevée compte tenu de l'actualité et nous serons témoins de nombreux raids de prédateurs sur des proies peu ou mal valorisées durant l'année 2011.
La piste des pays émergents(BRIC) me semble toujours d'actualité , et en 2011 le différentiel de croissance entre les pays développés et les pays émergents restera important de l'ordre de 5%;mais d'autres pays que j'appellerai les nouveaux émergents sont en train de défier toutes les lois de l'économie .....

Enfin en France des valeurs comme Lafarge, Casino, ou Sanofi risquent de connaître des parcours intéressants en 2011. On pourrait également revenir sur des valeurs de rendement comme Vivendi ou Total qui offrent un rendement supérieur à 4%. Si vous voulez en savoir plus sur certaines pépites que je n'ai pas nommé surtout n'hésitez pas à me contacter au:06 85 19 09 18. Denis CHRIQUI Coach-Boursier

 


18/01/11

Comme je vous le disais il y a quelques jours , nous avons enfin atteint les 4000 points .A présent , il faudra surveiller la zone des 4084 points qui correspond à une zone de résistance importante. Si cette résistance est cassée , tout me laisse à penser que nous irons chercher assez rapidement la zone des 4150, puis les 4350 points. Les retracements risquent de se faire assez rapidement et l'objectif des 4500 points risque d'être atteint dans les mois à venir.

Par contre si les objectifs haussiers n'étaient pas atteints rapidement , nous risquons de revenir sur la zone des 3780 -3980.
Dans ce contexte il serait judicieux d'acheter des calls warrants pour profiter du mouvement haussier. Si vous voulez en savoir plus sur les stratégies à mettre en place n'hésitez pas à me contacter au: 06 85 19 09 18

Denis CHRIQUI Coach-Boursier

16/01/11

Grace à ses exportations et à sa demande intérieure l'Allemagne renoue avec un taux de croissance trés fort à 3,7% , alors que la France connait une croissance de 1,5%. On assiste donc à une Europe à deux vitesses avec d'un côté les pays du Nord ( Allemagne, Pays bas , Danemark ,Norvége...) et de l'autre les pays du Sud ( Espagne ,Portugal,Grèce...) avec de faibles taux de croissance , la France se trouvant à la croisée des chemins. Aprés avoir connu de grosses difficultés en 2009 , l 'Allemagne locomotive de l'Europe devrait etre un moteur de croissance pour l'Europe dans les mois à venir.

Dans ce contexte il serait judicieux de revenir sur le Dax ou sur certaines valeurs exportatrices allemandes. Mais attention à la Chine vient de remonter ces taux d'intéret de 25 points de base , l'inflation chinoise dépasse les 5% quant à l'Inde l'inflation est à plus de 8%; Cette thématique de l'inflation revient sur le devant de la scène y compris aux Etats Unis. Pour l'instant le marché ne semble pas réagir à ces mesures.

Si vous voulez en savoir plus sur l'économie allemande ou comment, quand et avec quels outils y investir. N'hésitez pas à me contacter pour du conseil ou des formations individuelles .

Denis CHRIQUI Coach-Boursier
tel:06 85 19 09 18
mail:denis.chriqui@noos.fr
skype:fortuna7475


14/01/11

Comme je vous le disais il y a quelques jours le Cac risque d'aller tester la zone des 4000 points. Nous avons terminé hier à 3974 points, il y a de fortes chances que nous allions tester la zone des 4000 points dans les jours à venir.

Ce qu'il est important de faire c'est d'essayer d'anticiper le mouvement qui suivra , si nous cassons la zone des 4000 points avec beaucoup de volume , il y a de fortes chances que nous allions tester la zone des 4350 points, voire la zone des 4500 points.

Nous sortirons enfin du canal 3400-4000 points, sur lequel nous sommes restés bloqués tout au long de l'année 2010.

Plusieurs facteurs nous permettent de penser que le marché va fortement accéléré :
- les volumes sont de plus en plus importants
- les émissions obligataires vers l'Espagne et l'Italie ont été bouclées et ces premiers tests se sont bien déroulés
- les premiers résultats des entreprises américaines sont conformes aux attentes .

D'autre part le marché parisien a sous-performé en 2010 , et je pense qu'il existe une réelle envie de rattraper le décalage qu'il existe par rapport aux marchés américains. Dans ce contexte il faudrait utiliser des produits à effet de levier afin de profiter pleinement de ces opportunités .
Si vous voulez en savoir plus , surtout n'hésitez pas à me contacter pour du conseil ou une formation individuelle .

Denis CHRIQUI
Coach-Boursier
tel:06 85 19 09 18
mail:denis.chriqui@noos.fr
skype :fortuna7475

 

12/01/11

Pour la première fois en 10 ans on remarque des divergences marquantes entre les différents indices mondiaux. Depuis la hausse des taux d'intérêt en Chine l'indice de Shanghai ne cesse de baisser , dans le même temps l'indice japonais continue de grimper .Cette décorellation peut s'expliquer par le fait que le recul du yen qui fait suite à un resserrement monétaire en Chine favorise le japon grand pays exportateur.

Ces dernières années l'indice nikkei a été malmené , et aujourd'hui les valorisations des actions japonaises restent attractives et le marché pourrait bénéficier d'un afflux de liquidité si le yen continuait à baisser.
Techniquement depuis le mois de novembre 2010, le Nikkei a validité une figure de retournement haussière en tête-épaule-invesée .L'objectif de la figure se situe à prés de 10 800 points. Le risque de correction n'étant pas totalement écarté , l'indice pourrait revenir tester les 9900 points , en cas de consolidation plus importante la ligne de cou se situant à
9600 points risque d'être testée.

IL serait judicieux si on venait à re-tester ces points de revenir à l'achat sur le Nikkei , qui pourrait cette année aller chercher les 11 000 points.
Si vous voulez en savoir n'hésitez pas à me contacter au: 06 85 19 09 18. pour du conseil ou une formation individuelle.

Denis CHRIQUI Coach- Bousier Consultant.
Tel: 06 85 19 09 18
mail:denis.chriqui@noos.fr
skype: fortuna7475

 

11/01/11

La bourse de Paris a clôturé en forte baisse vendredi ,et les incertitudes demeurent concernant le redémarrage de l'économie américaine, les premiers résultats des entreprises devraient sortir dans les prochains jours, d'autre part la géopolitique ne fait rien pour arranger les choses (émeutes de la faim en Algérie ,et en Tunisie, massacre des coptes en Egypte, assassinat de deux jeunes français au Niger.....).

D'autre part dans les pays les plus fragiles de la zone euro les taux des obligations espagnoles et portugaises remontent fortement , les investisseurs s'interrogent toujours sur les risques de ces pays notamment en ce qui concerne leurs dettes et leur croissance . Dans ce contexte assez incertain que faut il faire, jouer la correction qui est en train de se mettre en place , rester cash en attendant d'y voir plus clair, ou investir sur l'or et le pétrole qui restent dans ces moments incertains le meilleur rempart dans cette phase de consolidation est de couvrir vos portefeuilles , car on pourrait décrocher et aller chercher les 3600 points sur le Cac. VIGILANCE.........

Denis CHRIQUI Coach- Bousier Consultant.
Tel: 06 85 19 09 18
mail:denis.chriqui@noos.fr
skype: fortuna7475

 

03/01/11

J'observais hier les graphes du Dow Jones et du Cac 40 depuis le mois de juin 2002. A cette époque le Dow se situait à 9687 points et le CAC à 4065 points . Aujourd'hui le Dow est à 11577 points et le cac en ce 3 janvier 2011 à 3889 points.

La première constatation qui nous vient à l'esprit est que le cac en plus de 8 ans n'est même pas au niveau de 2002 , il a en effet perdu 176 points , alors que le Dow a gagné 1890 points , on remarque donc que les opérateurs ayant investi à cette époque sur le Cac sans sortir du marché sont perdants alors que ceux ayant investis sur le Dow sont largement gagnants. Contrairement à l'idée reçue, que Paris est un marché suiveur , on note qu'il y a une décorellation de plus en plus importante entre le Dow et le Cac depuis une dizaine d'année , l'adage boursier "quand New York éternue , Paris s'enrhume" semble ne plus être d'actualité.
En ce début d'année 2011 , le bilan au niveau des bourses mondiales semble mitigé , avec la bourse de Buenos Aires qui a pris plus de 50% dans l'année , Shanghai a perdu 16%, Tokyo 3% , le Dow a gagné 11% , et le Nasdaq 17%.

Qu'en est il de l'année à venir , les marchés américains semblent anticiper la sortie de crise alors que l'économie réelle souffre toujours d'un taux de chômage élevé, de reprise lente de la consommation , et d'un secteur 'immobilier qui redémarre très lentement. En ce qui concerne le marché parisien , on pourrait assister en ce début d'année à un rebond du marché français pour aller chercher dans un premier temps les 4000 points et peut être même les 4350 points. Les matières premières et les matières agricole resteront très recherchées .

Denis CHRIQUI Coach- Bousier Consultant.
Tel: 06 85 19 09 18
mail:denis.chriqui@noos.fr
skype: fortuna7475

 

26/12/10

Après la hausse des marchés en 2009. L'année 2010 aura était l'année du Yo-Yo sur le CAC 40 qui sera resté coincé dans un canal compris entre 3400 et 4000 POINTS , sans jamais réellement réussir à sortir par le haut ou par le bas de ce canal.

En fin de compte l'année 2010 aura été une année pour rien pour ceux qui n'ont pas réussi à profité de la volatilité , et donc des décalages sur le marché parisien , les seuls gagnants auront été les techniciens de marché .
En ce qui concerne le marché américain , qu'on a souvent tendance à appeler à juste titre marché directeur ,et qui correspond à 52 % de la capitalisation mondiale , les choses ont été différentes , le Dow s'est adjugé 11% et le Nasdaq 17%.

En ce qui concerne 2011 , l'euro continuera d'être attaqué , la guerre qui a lieu actuellement est une guerre entre les états et les financiers ( fonds spéculatifs, hedges funds...). D'un côté des états de plus en plus endettés avec des dettes publiques de plus en plus importantes surtout dans les pays occidentaux et aux Etats-Unis de l'autre des financiers disposant de plus en plus de liquidités.

De cette guerre , les seuls vainqueurs resteront les financiers , malgré tous les plans de relance qui ont été engagés , il faudra plusieurs décennies pour assainir les finances publiques de ces pays. Entre temps il faudra bien travailler et trouver des idées d'investissements.

Pour l'année 2011 mon scénario est assez simple le scénario déflationniste doit être écarté , car le prix des matières premières et des matières agricoles continuera à augmenter avec le dérèglement climatique et la poussée de la croissance en Chine , en Inde , au Brésil, en Russie.....
Dans ce contexte , les valeurs à privilégier seront des valeurs ayant un rapport direct avec ces secteurs d'activités et les zones géographiques décrites.

Naturellement si vous voulez avoir plus de précisions , surtout n'hésitez pas à me contacter pour du conseil ou des formations individuelles.

En attendant BONNES FETES.

Denis CHRIQUI Coach- Bousier Consultant.
Tel: 06 85 19 09 18
mail:denis.chriqui@noos.fr
skype: fortuna7475

 

Prévisions sur les marchés pour préparer 2011
Prévisions sur les marchés pour le 2éme trimestre 2011


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Fiches: Découverte:
- Les différents types de Gestion
- La Gestion Alternative
- Le Trading Haute Fréquence
- L'analyse technique ?
- Les chandeliers japonais
- Le CAC40 Future
- Les CFD
- Le Forex
- L'indicateur VIX
- Les différents Gap
- Le Swing Trading
- Couvrir son portefeuille
- Le MONEP
- Les Tortues
- Goldman Sachs
- Dépendance du CAC à Wall-Street
- La finance comportementale
- Investir en Inde
- Le bourse au Vietnam
- La vente à découvert
- L'indicateur: Volumes
- L'indicateur: ROC
- La première heure de cotation

Fiches: Analyses:
- AB Science: valeurs à potentiel (15/03/15)
- Le pétrole n'arrête pas de baisser (19/11/14)
- Les marchés restent nerveux (22/10/14)
- Les valeurs européennes. (29/09/14)
- Baisse pour l'été 2014 (09/04/14)
- Le mystère de l'immobilier français (23/01/14)
- Les marchés européens restent haussiers (15/11/13)
- Euro surévalué ? (29/10/13)
- Les US à l'origine des crises (10/10/13)
- Ou va l'Europe ? (11/04/13)
- Marché à fort potentiel: le Japon (06/02/13)
- La France perd son AAA
- Investir dans l'eau (12/11/12)
- Octobre en Bourse (28/09/12)
- C'est quoi la crise ? (29/08/12)
- Avenir de la zone Euro (20/06/12)
- La dette française (19/01/12)
- Les banques en danger (23/11/11)
- Fin de la zone Euro ? (01/11/11)
- L'incertitude sur les marchés (06/09/11)
- Suivis de la crise dans la zone euro (24/05/11)
- Le Fret maritime (04/05/11)
- Les agences de notation
- Les relations inter-marchés
- Le CAC et le DAX, Tout sur la crise financière
- Où les indices vont-ils s'arrêter ?
- La Chine, le yuan et la crise

Fiches: Psychologie du trader
- Gagner en bourse avec 30 minutes par jour
- la règle du 3/1
- Pourquoi les particuliers perdent en bourse ?
- Avant de prendre position
- Les 10 commandements du Trader
- En trading: Gérer vos émotions
- Le mental pour réussir
- Le day-trading
- Ce qu'il ne faut pas faire