Bourse, Apprendre à débuter, investir et gagner avec Lobourse.
image du menu gauche
image du menu gauche
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
image du menu gauche
image du menu gauche

Mes prévisions sur les marchés pour 2011

 

14/01/11

Comme je vous le disais il y a quelques jours le Cac risque d'aller tester la zone des 4000 points. Nous avons terminé hier à 3974 points, il y a de fortes chances que nous allions tester la zone des 4000 points dans les jours à venir.

Ce qu'il est important de faire c'est d'essayer d'anticiper le mouvement qui suivra , si nous cassons la zone des 4000 points avec beaucoup de volume , il y a de fortes chances que nous allions tester la zone des 4350 points, voire la zone des 4500 points.

Nous sortirons enfin du canal 3400-4000 points, sur lequel nous sommes restés bloqués tout au long de l'année 2010.

Plusieurs facteurs nous permettent de penser que le marché va fortement accéléré :
- les volumes sont de plus en plus importants
- les émissions obligataires vers l'Espagne et l'Italie ont été bouclées et ces premiers tests se sont bien déroulés
- les premiers résultats des entreprises américaines sont conformes aux attentes .

D'autre part le marché parisien a sous-performé en 2010 , et je pense qu'il existe une réelle envie de rattraper le décalage qu'il existe par rapport aux marchés américains. Dans ce contexte il faudrait utiliser des produits à effet de levier afin de profiter pleinement de ces opportunités .
Si vous voulez en savoir plus , surtout n'hésitez pas à me contacter pour du conseil ou une formation individuelle .

Denis CHRIQUI
Coach-Boursier
tel:06 85 19 09 18
mail:denis.chriqui@noos.fr
skype :fortuna7475

 

12/01/11

Pour la première fois en 10 ans on remarque des divergences marquantes entre les différents indices mondiaux. Depuis la hausse des taux d'intérêt en Chine l'indice de Shanghai ne cesse de baisser , dans le même temps l'indice japonais continue de grimper .Cette décorellation peut s'expliquer par le fait que le recul du yen qui fait suite à un resserrement monétaire en Chine favorise le japon grand pays exportateur.

Ces dernières années l'indice nikkei a été malmené , et aujourd'hui les valorisations des actions japonaises restent attractives et le marché pourrait bénéficier d'un afflux de liquidité si le yen continuait à baisser.
Techniquement depuis le mois de novembre 2010, le Nikkei a validité une figure de retournement haussière en tête-épaule-invesée .L'objectif de la figure se situe à prés de 10 800 points. Le risque de correction n'étant pas totalement écarté , l'indice pourrait revenir tester les 9900 points , en cas de consolidation plus importante la ligne de cou se situant à
9600 points risque d'être testée.

IL serait judicieux si on venait à re-tester ces points de revenir à l'achat sur le Nikkei , qui pourrait cette année aller chercher les 11 000 points.
Si vous voulez en savoir n'hésitez pas à me contacter au: 06 85 19 09 18. pour du conseil ou une formation individuelle.

Denis CHRIQUI Coach- Bousier Consultant.
Tel: 06 85 19 09 18
mail:denis.chriqui@noos.fr
skype: fortuna7475

 

11/01/11

La bourse de Paris a clôturé en forte baisse vendredi ,et les incertitudes demeurent concernant le redémarrage de l'économie américaine, les premiers résultats des entreprises devraient sortir dans les prochains jours, d'autre part la géopolitique ne fait rien pour arranger les choses (émeutes de la faim en Algérie ,et en Tunisie, massacre des coptes en Egypte, assassinat de deux jeunes français au Niger.....).

D'autre part dans les pays les plus fragiles de la zone euro les taux des obligations espagnoles et portugaises remontent fortement , les investisseurs s'interrogent toujours sur les risques de ces pays notamment en ce qui concerne leurs dettes et leur croissance . Dans ce contexte assez incertain que faut il faire, jouer la correction qui est en train de se mettre en place , rester cash en attendant d'y voir plus clair, ou investir sur l'or et le pétrole qui restent dans ces moments incertains le meilleur rempart dans cette phase de consolidation est de couvrir vos portefeuilles , car on pourrait décrocher et aller chercher les 3600 points sur le Cac. VIGILANCE.........

Denis CHRIQUI Coach- Bousier Consultant.
Tel: 06 85 19 09 18
mail:denis.chriqui@noos.fr
skype: fortuna7475

 

03/01/11

J'observais hier les graphes du Dow Jones et du Cac 40 depuis le mois de juin 2002. A cette époque le Dow se situait à 9687 points et le CAC à 4065 points . Aujourd'hui le Dow est à 11577 points et le cac en ce 3 janvier 2011 à 3889 points.

La première constatation qui nous vient à l'esprit est que le cac en plus de 8 ans n'est même pas au niveau de 2002 , il a en effet perdu 176 points , alors que le Dow a gagné 1890 points , on remarque donc que les opérateurs ayant investi à cette époque sur le Cac sans sortir du marché sont perdants alors que ceux ayant investis sur le Dow sont largement gagnants. Contrairement à l'idée reçue, que Paris est un marché suiveur , on note qu'il y a une décorellation de plus en plus importante entre le Dow et le Cac depuis une dizaine d'année , l'adage boursier "quand New York éternue , Paris s'enrhume" semble ne plus être d'actualité.
En ce début d'année 2011 , le bilan au niveau des bourses mondiales semble mitigé , avec la bourse de Buenos Aires qui a pris plus de 50% dans l'année , Shanghai a perdu 16%, Tokyo 3% , le Dow a gagné 11% , et le Nasdaq 17%.

Qu'en est il de l'année à venir , les marchés américains semblent anticiper la sortie de crise alors que l'économie réelle souffre toujours d'un taux de chômage élevé, de reprise lente de la consommation , et d'un secteur 'immobilier qui redémarre très lentement. En ce qui concerne le marché parisien , on pourrait assister en ce début d'année à un rebond du marché français pour aller chercher dans un premier temps les 4000 points et peut être même les 4350 points. Les matières premières et les matières agricole resteront très recherchées .

Denis CHRIQUI Coach- Bousier Consultant.
Tel: 06 85 19 09 18
mail:denis.chriqui@noos.fr
skype: fortuna7475

 

26/12/10

Après la hausse des marchés en 2009. L'année 2010 aura était l'année du Yo-Yo sur le CAC 40 qui sera resté coincé dans un canal compris entre 3400 et 4000 POINTS , sans jamais réellement réussir à sortir par le haut ou par le bas de ce canal.

En fin de compte l'année 2010 aura été une année pour rien pour ceux qui n'ont pas réussi à profité de la volatilité , et donc des décalages sur le marché parisien , les seuls gagnants auront été les techniciens de marché .
En ce qui concerne le marché américain , qu'on a souvent tendance à appeler à juste titre marché directeur ,et qui correspond à 52 % de la capitalisation mondiale , les choses ont été différentes , le Dow s'est adjugé 11% et le Nasdaq 17%.

En ce qui concerne 2011 , l'euro continuera d'être attaqué , la guerre qui a lieu actuellement est une guerre entre les états et les financiers ( fonds spéculatifs, hedges funds...). D'un côté des états de plus en plus endettés avec des dettes publiques de plus en plus importantes surtout dans les pays occidentaux et aux Etats-Unis de l'autre des financiers disposant de plus en plus de liquidités.

De cette guerre , les seuls vainqueurs resteront les financiers , malgré tous les plans de relance qui ont été engagés , il faudra plusieurs décennies pour assainir les finances publiques de ces pays. Entre temps il faudra bien travailler et trouver des idées d'investissements.

Pour l'année 2011 mon scénario est assez simple le scénario déflationniste doit être écarté , car le prix des matières premières et des matières agricoles continuera à augmenter avec le dérèglement climatique et la poussée de la croissance en Chine , en Inde , au Brésil, en Russie.....
Dans ce contexte , les valeurs à privilégier seront des valeurs ayant un rapport direct avec ces secteurs d'activités et les zones géographiques décrites.

Naturellement si vous voulez avoir plus de précisions , surtout n'hésitez pas à me contacter pour du conseil ou des formations individuelles.

En attendant BONNES FETES.

Denis CHRIQUI Coach- Bousier Consultant.
Tel: 06 85 19 09 18
mail:denis.chriqui@noos.fr
skype: fortuna7475

 

Prévisions sur les marchés pour le 1er trimestre 2011


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Fiches: Découverte:
- Les différents types de Gestion
- La Gestion Alternative
- Le Trading Haute Fréquence
- L'analyse technique ?
- Les chandeliers japonais
- Le CAC40 Future
- Les CFD
- Le Forex
- L'indicateur VIX
- Les différents Gap
- Le Swing Trading
- Couvrir son portefeuille
- Le MONEP
- Les Tortues
- Goldman Sachs
- Dépendance du CAC à Wall-Street
- La finance comportementale
- Investir en Inde
- Le bourse au Vietnam
- La vente à découvert
- L'indicateur: Volumes
- L'indicateur: ROC
- La première heure de cotation

Fiches: Analyses:
- AB Science: valeurs à potentiel (15/03/15)
- Le pétrole n'arrête pas de baisser (19/11/14)
- Les marchés restent nerveux (22/10/14)
- Les valeurs européennes. (29/09/14)
- Baisse pour l'été 2014 (09/04/14)
- Le mystère de l'immobilier français (23/01/14)
- Les marchés européens restent haussiers (15/11/13)
- Euro surévalué ? (29/10/13)
- Les US à l'origine des crises (10/10/13)
- Ou va l'Europe ? (11/04/13)
- Marché à fort potentiel: le Japon (06/02/13)
- La France perd son AAA
- Investir dans l'eau (12/11/12)
- Octobre en Bourse (28/09/12)
- C'est quoi la crise ? (29/08/12)
- Avenir de la zone Euro (20/06/12)
- La dette française (19/01/12)
- Les banques en danger (23/11/11)
- Fin de la zone Euro ? (01/11/11)
- L'incertitude sur les marchés (06/09/11)
- Suivis de la crise dans la zone euro (24/05/11)
- Le Fret maritime (04/05/11)
- Les agences de notation
- Les relations inter-marchés
- Le CAC et le DAX, Tout sur la crise financière
- Où les indices vont-ils s'arrêter ?
- La Chine, le yuan et la crise

Fiches: Psychologie du trader
- Gagner en bourse avec 30 minutes par jour
- la règle du 3/1
- Pourquoi les particuliers perdent en bourse ?
- Avant de prendre position
- Les 10 commandements du Trader
- En trading: Gérer vos émotions
- Le mental pour réussir
- Le day-trading
- Ce qu'il ne faut pas faire