Bourse, Apprendre à débuter, investir et gagner avec Lobourse.
image du menu gauche
image du menu gauche
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
image du menu gauche
image du menu gauche

Mes Analyses et prévisions pour fin 2011

 

01/11/11 - Nous allons vers un éclatement de la zone euro

Nous allons vers un éclatement de plus en plus probable de la zone euro.

En effet après l'annonce inattendue du premier ministre grec Papandréou d'organiser un référendum sur l'effacement d'une partie de la dette , les bourses européennes sont reparties fortement à la baisse .

La bourse d'Athènes perd plus de 6% et Paris plus de 3% , les marchés à 2 jours duG20 ont très mal accueilli cette nouvelle et les inquiétudes des investisseurs ne cessent de monter .

Dans ce contexte d'incertitude les CDS explosent et tout le travail entrepris par Sarkozy et Merkel tombe à l'eau et tout reste à recommencer.

Ce référendum a pris le marché par surprise et nous risquons de revenir à une situation type faillite de Lehman , car si les grecs disent non au référendum , le risque est que le pays finisse par quitter l'euro et mette en danger toute la zone et plus particulièrement des pays comme l'Espagne ou l'Italie .

la première victime de la crise de la dette est le dépôt de bilan du courtier MF Global .
Au niveau technique le marché pourrait aller rejoindre très rapidement la zone des 3000 points , si des mesures ne sont pas prises pour enrayer ce référendum .

En cas d'enfoncement de ce support , le marché pourrait aller tester les plus bas de cet été , soit les 2693 points et aller ensuite chercher les 2480 points.

Pour reprendre une dynamique haussière , il faudrait casser la résistance des 3400 points.

Soyez très prudents , couvrez vous à la baisse , car les marchés restent fortement baissiers .

Denis CHRIQUI

 

 

27/10/11 - La zone euro est-elle sauvée ?

Les bourses européennes ont réservé un excellent accueil à l'accord conclu hier soir à Bruxelles , sur la restructuration de la dette grecque, l'accroissement des capacités du fond à l'euro , et la re-capitalisation des banques européennes.

Aujourd'hui les bourses ont flambé et le CAC a gagné plus de 6% , se rapprochant de la résistance des 3400 points . Dans ce contexte d'euphorie , les valeurs bancaires ont explosé , la société générale et le crédit agricole ont gagné plus de 20%.
L'accord conclu à Bruxelles a convaincu les investisseurs .

Les banques ont fini par effacer une partie de la dette grecque et le fonds de stabilité européen est passé de 440 milliards à 1000 milliards d'euros .
Mais le sauvetage de la zone européenne n'est pas pour autant terminé .
On a réussi en prenant des demi mesures à assurer le service minimum .

On a donné un coût d'arrêt temporaire à la baisse des marchés financiers .
Sur le fond l'inquiétude s'affiche en Grèce , en Espagne et en Italie , car les mesures d'austérité seront renforcées .

En effet en 2020 la Grèce même si elle tient tous ses engagements aura une dette équivalente à 120% de son PIB , et l'Italie est en sursis , s'il y a des attaques spéculatives contre elle .

Autre problème , la création d'un second fonds ou la Chine interviendra en achetant de la dette européenne .

La question qu'on est en droit de se poser : quelle sera la contrepartie politique ( laisser par exemple les chinois manipuler le yuan ).

La grande avancée de ce sommet est que la zone euro est en train de régler son problème de gouvernance et que l'Europe est en train d'avancer vers le fédéralisme .

En ce qui concerne les marchés , après quelques jours d'euphorie , ils pourraient reprendre leurs esprits et revenir toucher des points bas .

Denis CHRIQUI

 

 

 

25/10/11 - La crise de la dette en Europe

En quelques mois la révision à la baisse de la croissance française est passée de 2,25% à 1,75%, puis 1,50% et elle est annoncée maintenant à 1%;

La croissance patine et on assiste à une inquiétude psychologique chez les ménages , qui commencent à s'apercevoir que la reprise de la croissance n'est pas pour demain et les entrepreneurs qui disposent de liquidités diffèrent leurs investissement, pire l'économiste américain Nouriel Roubini qui avait prévu la crise des subprimes pense que nous avons plus 50% de chance de retomber en récession pour les économies avancées en 2012.

Sans réforme profonde de la zone euro , l'Europe pourrait rentrer dans une récession plus dure qu'en 2008.

Cette fois ci les dirigeants européens doivent prendre des mesures concrètes et surtout les appliquer , ils ne peuvent plus reculer devant leurs responsabilités , car dans le cas contraire , certains pays seront obligés de quitter la zone euro , et on assisterait à un éclatement de la zone et surtout à une contagion de cette crise financière au reste du monde et notamment aux pays émergents et la Chine aujourd'hui considérée comme l'usine du monde pourrait devenir vulnérable ce qui pourrait entraîner le monde dans un chaos économique inconnu à cette date .

Pour régler le problème de la dette et la reprise de la croissance , certains économistes dont Roubini préconisent la baisse des taux d'intérêts et la dévaluation de l'euro pour relancer l'exportation .
Pour ma part , je pense que les banques doivent passer à la caisse , car elles ont pris des risques sur des actifs toxiques grecs , espagnols et italiens , aujourd'hui elles doivent prendre leurs responsabilités , et prendre leurs pertes

La crise est loin d'être finie et il faudra des années pour voir la fin du tunnel , les politiques devraient enfin nous dire la vérité, car trop de zones d'ombre subsistent .

Dans ce contexte de grande incertitude les marchés n'ont pas fini de corriger , surtout que la zone euro peine à boucler son plan de sauvetage qui pourrait s'élever à un chiffre compris entre 1000 et 1200 milliards d'euros , et les d'emprunts italiens commencent à s'envoler augurant une contagion de la crise de la dette à l'Europe dans son ensemble.

Denis CHRIQUI

 

 

 

19/10/11 - L'Europe est au bord du gouffre.

Il y a quelques mois j'écrivais: le triple A de la FRANCE risque de sauter, les choses commencent à se préciser.

L'agence de notation Moody's vient de mettre la note de la France sous surveillance pendant 3 mois, cela n'est pas de bon augure, surtout que dans le même temps Moody's s'attaque à la note de l'Espagne en l'abaissant de deux crans.

Dans ce contexte économique de plus en plus incertain , les politiques doivent prendre des mesures concrètes , ou nous allons droit vers la catastrophe.

Les dirigeants se réunissent dimanche à Bruxelles , et le premier ministre François Fillon déclare "si nous ne réussissons pas dimanche, l'Europe sera en très grand risque et Nicolas Sarkozy rajoute "le destin de l'Europe se joue dans les jours qui viennent ".

Depuis le début de la crise grecque les responsables européens n'ont fait que colmater les brèches , sans apporter de réponses à cette crise .

La chancelière allemande Merkel a prévenu la crise ne se terminera pas lundi , et les choses risquent de prendre plus de temps que prévu .

Ce sommet doit obligatoirement déboucher sur des annonces, dans le cas contraire les marchés risquent de repartir très fortement à la baisse .
il faudra notamment apporter des réponses à la crise grecque et à la re-capitalisation des banques .

Techniquement si on ne casse pas la résistance des 3260 points dans les prochains jours , le marché pourrait repartir très fortement à la baisse et revenir sur la zone des 2950- 3000 points .

Denis CHRIQUI

 

 

13/10/11 - Quelles sont les matières premiéres à privilégier ?

La probabilité d'une nouvelle crise financière a entraîné cet été une décollecte sur l'ensemble des fonds de matières premières , même les produits indexés sur l'or ont subi des prises de bénéfice.

Les investisseurs ont voulu prendre leurs plus-values , souvent pour faire face à des appels de marge sur des pertes sur d'autres supports notamment sur les marchés actions .

D'autre part l'effet dollar n'a pas joué et le cours des matières premières comme le pétrole ou le cuivre n'a pas trop baissé , alors même que les perspectives macro économiques ne leur sont pas favorables.
Dans ce contexte de risque d'une nouvelle récession , il parait important de sous pondérer les matières premières sensibles à la conjoncture économique comme l'énergie .

Par contre , il serait judicieux de surpondérer dans son portefeuille : les métaux précieux, En ce qui concerne l'or, même si il est devenu cher , il sert de réserve de liquidités pour les investisseurs et même si des mouvements de correction ont eu lieu ces derniers mois , je conseille d'accumuler de l'or sur tout repli , car la situation des marchés financiers n'a pas finie de se détériorer , même si on assiste à une accalmie à court terme sur les marchés .

Denis CHRIQUI

 

 

07/10/11 - Jusqu'où peut aller le CAC ?

Depuis quelques jours , on remarque que le CAC tient le support des 3000 points et ce dans des volumes importants.

La question qu'on est en droit de se poser dans ce contexte de crise , le CAC peut il continuer à monter malgré les incertitudes économiques qui prédominent dans le monde, ou devons nous nous préparer au pire en ce mois d'octobre.

Pour ma part je pense que le marché va rester fragile , tant que les 3280 points ne seront pas dépassés.

Tout dépendra en grande partie de la résolution de la crise de la dette en Europe , cependant signe encourageant , les investisseurs commencent à s'intéresser aux fondamentaux des entreprises.

Un point important à surveiller est le point de 3180 points , l'atteinte de ce point à court terme permettrait une hausse plus marquée vers les 3280 points.

La zone des 2950 points est devenue un support majeur , qui ne faudrait pas enfoncer à la baisse, seul un enfoncement de ce seuil inquiéterait les investisseurs pariant sur une hausse du marché à court terme.

La stratégie la plus judicieuse sur des marchés aussi volatiles reste l'utilisation de turbos call ou put selon que l'on veuille investir à la hausse ou à la baisse .

Pour ceux qui veulent investir à la hausse , le dernier niveau de rebond reste les 3012 points , et le débordement des 3053 points valide une nouvelle phase haussière en direction des 3103 points puis 3180 points.
Soyez prudents et bons trades.

Denis CHRIQUI

 

 

04/10/11 - Où va la zone Euro ?

Les jours se suivent et se ressemblent, et les investisseurs se montrent de plus en plus pessimistes sur la sortie de la crise de la dette.

Certains économistes affirment que les états grecs et portugais sont insolvables et que la seule option serait la mise en place d'une union budgétaire.

Dans le cas contraire , il pourrait y avoir contagion vers les pays les plus fragiles de la zone comme , l'Espagne ou l'Italie .

La zone euro est à un tournant de son histoire et les dirigeants au lieu de colmater les brèches devraient prendre leurs responsabilités , car l a crise de la dette est en train de se propager à vitesse grand V au secteur bancaire .

Aujourd'hui encore les valeurs bancaires et notamment la banque Dexia poursuit sa descente aux enfers .

En effet la banque Franco-Belge risque d'être démantelée ce qui aurait des conséquences désastreuses pour le système bancaire européen.
D'autre part l'agence de notation Standard § Poors a révisé à la baisse ses prévisions de croissance pour la zone euro et met en garde contre le risque de récession .

Ces revissions s'expliquent par la crise de confiance qui secoue les marchés et le ralentissement économique de l'activité aux Etats-Unis , ce qui aurait un effet négatif sur les exportations des pays émergents , ce qui risquerait de mondialiser la crise .

Dans ce contexte d'incertitude , le CAC pourrait aller chercher la zone des 2480 points avant de rebondir , car les indicateurs avancés de conjoncture comme le cuivre , l'aluminium et le pétrole sont dans une tendance fortement baissière depuis quelques mois .

Je vous conseille donc soit de couvrir vos portefeuilles , soit de rester cash , car les opportunités arriveront bientôt.

En attendant , soyez prudents , car la crise sera longue et douloureuse pour les investisseurs qui ne savent pas profiter de la volatilité.

Denis CHRIQUI

 

 

28/09/11 - Les marchés ont ils une chance de rebondir ?

Après avoir atteint un point bas, il y a quelques jours à 2693 points, le marché a dépassé les 3000 points hier, pour ensuite se replier sur la zone des 2985 points à l'heure ou j'écris ces lignes.

Nous pouvons donc privilégier 3 hypothèses: soit le marché continue sur lancée et casse la résistance des 3082 points pour aller chercher le haut du canal soit les résistances des 3130 points.

Soit, il revient tester le support des 2920 points, pour aller s'appuyer sur les 2824 points .

Soit il descend au dessous des 2693points.

Pour ma part , je privilégie un petit rebond technique sur la zone 3080-3100 points , si le volume acheteur tient .

Dans ce contexte, vous pouvez acheter des certificats d'investissements haussiers, des warrants ou d'autres produits dérivés, pour jouer la hausse court terme sur les marchés.

Sur des marchés aussi volatiles, ne vous endormez pas sur vos positions.

Denis CHRIQUI

 

 

13/09/11 - Pourquoi les marchés n'ont pas fini leur descente aux enfers ?

Les jours passent et se ressemblent , tous les supports à la baisse sont enfoncés les uns après les autres. Or on sait qu'en analyse technique l'histoire se répète.

Le support majeur des 3000 points a été enfoncé il y a quelques jours et il devient de plus en plus difficile à réintégrer , le marché devrait se diriger à présent vers les points que nous avons touché en mars 2003 et en mars 2009 soit les 2450 points , d'ici là naturellement on pourrait assister à quelques rebonds techniques , mais qui ne tiendront pas , car la crise de la dette et des banques est beaucoup plus grave et sera surtout plus longue que se qu'on voudrait nous laisser croire .

En effet la BNP aurait des problèmes de liquidités en dollars et en 5 jours la valeur a perdu 20%, la Société Générale aurait quant à elle de la dette grecque et surtout de la dette espagnole et italienne en portefeuille, elle perd en 5 jours 21% et des milliards de capitalisation boursière sont partis en fumée.

il faudra des années pour revenir à des cours décents. Moodys la célèbre agence de notation serait sur le point de dégrader la note des principaux établissements bancaires dans les prochains jours.

Si les gouvernements ne prennent pas des mesures importantes dans les jours qui viennent . Certains économistes parlent de nationaliser les banques ou de prendre des participations pour endiguer la chute de leur cours boursier. d'autre disent qu'un fonds chinois serait acheteur de dettes italiennes, cette rumeur a ensuite été démentie.

Dans le cas contraire , on pourrait assister à une crise de liquidité , qui risquerait d'entraver la croissance économique déjà molle et entraîner une augmentation du chômage et des faillites des entreprises.

Tant que le marché n'aura pas de visibilité , il continuera à baisser, car la bourse a horreur des incertitudes. Soyez très prudents et couvrez vos portefeuilles , car le pire reste à venir.

Denis CHRIQUI

 

 

06/09/11

Après la crise de la dette en Europe , le ralentissement de la croissance économique et de la consommation , une nouvelle crise se profile en Europe , la crise des banques et donc une nouvelle crise des liquidités .
Pour preuve les banques ont du mal à se prêter de l'argent entre elles et préfèrent aller placer leurs liquidités à la BCE .

Les banques nous cachent des choses que nous finirons bien par découvrir , il est certain qu'elles ont encore des cadavres dans leurs placards ( produits toxiques adossés à la dette , qu'on commence à retrouver même au sein des collectivités locales ....) .

Dans ce contexte essayons d'anticiper ce que le marché risque de faire dans les mois à venir .

A l'heure ou j'écris cet article le CAC se trouve dans la zone des 3025 points , et on risque fort bien d'aller chercher le bas du canal dans les jours qui viennent soit les 2887 points , si ce support était cassé on pourrait aller courant Octobre, chercher les 2600 points .
Tout rebond technique se heurte à la résistance des 3200- 3250 points.
Dans ce contexte de plus en plus baissier , n'oubliez pas de couvrir vos portefeuilles , car il est trop tard pour vendre vos titres et surtout trop tôt pour acheter .

La seule parade achetez de l'or sur tout rebond technique.

Denis CHRIQUI

 

 

29/08/11 - L'incertitude subsiste sur les marchés ?

Depuis la crise des subprimes de 2007, les marchés ne sont jamais revenus tester les points de cette époque.

En juillet-Aout 2007 le CAC n'était pas loin des 6200 points .
Aujourd'hui nous ne sommes plus qu'à 3200 points, malgré quelques rebonds techniques , et au cours du mois d'Août nous avons été flirter avec la zone des 2900 -3000 points et ce à plusieurs reprises .

les indicateurs techniques , nous annoncent encore une longue période de baisse et peut être irons nous tester des points encore plus bas au cours du mois d'octobre , si des mesures fortes ne sont pas prises par les gouvernements , pour rassurer les marchés .

On peut néanmoins noter que jusqu'au premier semestre 2011, les vastes programmes de stimulation économique et les injections de liquidités , ont permis aux marchés de conserver leur biais haussier.
Depuis la dégradation de la note de la dette américaine et la salve de mauvais indicateurs aussi bien en Europe qu'aux Etats-Unis , les marchés redoutent une récession et le surendettement commence à agir comme un frein à la reprise économique , surtout si les pays commencent à économiser .

D'autre part le FMI a fortement révisé ses prévisions de croissance à la baisse pour les Etats-Unis , cette année et l'année prochaine .
La croissance américaine qui était de 3% en 2010 a fortement ralentie depuis le début de l'année , et n'a été que de 0,4% au premier trimestre .
Quant à la croissance mondiale le FMI l'a un peu révisé à la baisse à 4,2%.

Dans ce contexte de marché volatile il faut travailler les deux sens du marché , en utilisant la technique du scalping.
Si vous voulez en savoir plus sur ces techniques , n'hésitez pas à me contacter au : 06 85 19 09 18 . Ou par mail :denis.chriqui@noos.fr

Denis CHRIQUI

 

19/08/11 - Le krach est là

Le marché après avoir testé les supports à la baisse les uns après les autres et tenté des rebonds techniques risque de s'installer durablement sous les 3000 points, et nous risquons d'aller chercher la zone des 2700 points.

La crise à laquelle nous sommes actuellement confrontée est beaucoup plus grave que celle de 2008 et sera surtout plus longue, car la marge de manœuvre des gouvernements est de plus en plus étroite pour régler le problème de leur dette publique .

Depuis la dégradation de la note souveraine des Etats-Unis ,et des mauvais indicateurs qui affluent de toute part , les craintes s'accroissent sur la croissance de l'économie mondiale et on parle de plus en plus de récession à venir dans les économies occidentales.

Même les bons élèves de l'Europe du Nord , comme la Finlande et la Suède sont obligées de prendre des mesures(plan d'austérité) pour ne pas tomber en récession .
La volatilité extrême et le pessimisme font leur retour sur les principales places financières et la probabilité d'une récession à venir est de l'ordre de 30 à 40%.

Les valeurs qui souffrent le plus sont les bancaires et les cycliques et peu de titres intéressent les investisseurs , preuve que les points bas ne sont pas encore atteints.

Dans ce contexte d'incertitude l'or atteint de nouveaux records , et comme je ne cesse de l'écrire depuis plus d'un an , la hausse n'est pas finie et nous risquons de toucher les 2000 dollars l'once dans les semaines à venir .

Si vous voulez en savoir plus sur la crise actuelle et comment protéger vos portefeuilles vous pouvez me joindre au: 06 85 19 09 18 ou par mail:denis.chriqui@noos.fr.

Denis CHRIQUI


Analyses et prévisions sur les marchés, mi-2011.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Fiches: Découverte:
- Les différents types de Gestion
- La Gestion Alternative
- Le Trading Haute Fréquence
- L'analyse technique ?
- Les chandeliers japonais
- Le CAC40 Future
- Les CFD
- Le Forex
- L'indicateur VIX
- Les différents Gap
- Le Swing Trading
- Couvrir son portefeuille
- Le MONEP
- Les Tortues
- Goldman Sachs
- Dépendance du CAC à Wall-Street
- La finance comportementale
- Investir en Inde
- Le bourse au Vietnam
- La vente à découvert
- L'indicateur: Volumes
- L'indicateur: ROC
- La première heure de cotation

Fiches: Analyses:
- AB Science: valeurs à potentiel (15/03/15)
- Le pétrole n'arrête pas de baisser (19/11/14)
- Les marchés restent nerveux (22/10/14)
- Les valeurs européennes. (29/09/14)
- Baisse pour l'été 2014 (09/04/14)
- Le mystère de l'immobilier français (23/01/14)
- Les marchés européens restent haussiers (15/11/13)
- Euro surévalué ? (29/10/13)
- Les US à l'origine des crises (10/10/13)
- Ou va l'Europe ? (11/04/13)
- Marché à fort potentiel: le Japon (06/02/13)
- La France perd son AAA
- Investir dans l'eau (12/11/12)
- Octobre en Bourse (28/09/12)
- C'est quoi la crise ? (29/08/12)
- Avenir de la zone Euro (20/06/12)
- La dette française (19/01/12)
- Les banques en danger (23/11/11)
- Fin de la zone Euro ? (01/11/11)
- L'incertitude sur les marchés (06/09/11)
- Suivis de la crise dans la zone euro (24/05/11)
- Le Fret maritime (04/05/11)
- Les agences de notation
- Les relations inter-marchés
- Le CAC et le DAX, Tout sur la crise financière
- Où les indices vont-ils s'arrêter ?
- La Chine, le yuan et la crise

Fiches: Psychologie du trader
- Gagner en bourse avec 30 minutes par jour
- la règle du 3/1
- Pourquoi les particuliers perdent en bourse ?
- Avant de prendre position
- Les 10 commandements du Trader
- En trading: Gérer vos émotions
- Le mental pour réussir
- Le day-trading
- Ce qu'il ne faut pas faire