Bourse, Apprendre à débuter, investir et gagner avec Lobourse.
image du menu gauche
image du menu gauche
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
image du menu gauche
image du menu gauche

Analyses et prévisions pour le début d'année 2013

 

11/04/13 - Ou va l'Europe ?

Au cœur du drame que vivent un grand nombre d’européens, la politique d'austérité budgétaire reste un facteur déterminant.

La cure d'amaigrissement infligée aux finances publiques   en Grèce en Espagne, en Italie ou en France n'est pas étrangère à la gravité de la situation.

L'Europe compte actuellement près de 26 millions de chômeurs, dont beaucoup de jeunes.
Dans les pays du Sud, le chômage atteint des niveaux qui ressemblent à ceux des années 30.

Partout l'état providence régresse, on taille dans tous les secteurs d’activité, la protection sociale, fierté des européens diminue de jour en jour, et surtout les impôts augmentent.
L'ennemi, l'obsession permanente reste le déficit.

Cette austérité pèse sur la conjoncture économique, et l'Europe est le seul continent au monde aujourd'hui qui connait la récession, même l'Allemagne est touchée, autre conséquence, cette fois politique, est l'apparition  de partis politiques au programmes souvent inquiétant, les dernières élections italiennes nous en donne un excellent exemple.

Pour certains économistes, la croissance ne reviendra pas en Europe, sans une diminution des dettes publiques.

Leur thèse, c'est l'accumulation des déficits budgétaires qui est à la base de la crise économique en Europe.

Pour d’autres, l'austérité ne fera qu'amplifier la crise et préconisent des politiques du même type que celles menées aux Etats -Unis ou depuis peu au Japon, qui passe par des injections massives de liquidités pour relancer la croissance économique.

Le résultat de ces politiques d'austérité en Europe ont une influence directe sur les marchés financiers, qui restent décalés par rapport aux marchés américains et japonais qui sont presque à leurs plus hauts historiques, et qui ne faiblissent pas malgré les mauvaises nouvelles qui arrivent d’Europe.

Comme je l'écrivais le 6 février, alors que nous étions à 11463 points sur le Nikkei, ce marché reste à mon avis un marché très porteur, qui pourrait aller chercher les 14000 points dans les mois à venir, alors que le Cac reste enfermé dans un canal : 3600-3800 points, et seul le dépassement ou l'enfoncement de ces seuils nous permettrait de prendre le chemin de la hausse ou de la baisse.

En attendant des jours meilleurs, je vous conseille 3 valeurs qui résistent à la volatilité actuelle: Accor, Sanofi et Atos.

Restez prudents et couvrez vos portefeuilles

 

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

 

 

05/03/13 - Les marchés sont indirectionnels ?

Le Cac reste coincé dans un canal compris entre 3600 - 3800 points, seul le dépassement à la hausse des 3800 points, nous permettra d'aller viser les 4000 points, par contre si les 3600 points sont enfoncés en clôture, le Cac pourrait réintégrer les 3400 points.

A l'heure où j'écris ces lignes, malgré les mauvaises nouvelles (coupes budgétaires aux Etats-Unis, crise politique en Italie, forte hausse du chômage dans la zone euro, contraction de l'activité privée en zone euro), le Cac parvient à se hisser à 3761 points et tente à nouveau d'aller chercher les 3792 points, point touché au mois de février, et qui a ensuite entrainé le Cac va le bas de son canal, soit les 3600 points.

Espérons que cette fois ci les choses se passeront mieux, surtout que les indices américains pulvérisent les résistances les unes après les autres et dépassent les cours de 2007.

Mais prenez garde, actuellement le marché américain est suracheté (tous les indicateurs le montrent), et une forte correction pourrait arriver d'un moment à l'autre .Ce marché reste soutenu par la politique ultra-accommodante de la Réserve fédérale américaine.

Ce qu'il est intéressant de noter , c'est qu'actuellement nous assistons à une très forte dé-corrélation entre l'économie réelle et les marchés financiers , ce décalage pourrait s'ajuster et les marchés pourraient reprendre le chemin de la baisse , attention donc aux excès d'optimisme , tant que tous les problèmes ne sont pas réglés , aussi bien en zone euro , qu'aux Etats -Unis.

Dans ce contexte indirectionnel de marché, la stratégie la plus simple à mettre en place consiste à couvrir ses portefeuilles.

Restez donc très prudents sur des marchés qui restent relativement volatiles, même si VIX, l'indice de volatilité qui permet de mesurer la peur des investisseurs sur les marchés reste actuellement relativement faible.

 

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

 

 

15/02/13 - Le Cac se cherche , mais la hausse est toujours là ?

Si le marché français comme les autres marchés européens se cherchent depuis quelques jours, alternant hausse et baisse, il n'en reste pas moins que sur le moyen terme soit Décembre 2013, le Cac pourrait dépasser les 4000 points et aller flirter avec la zone des 4150 points.

Naturellement vous me direz que nous n'en sommes pas là, c'est tout à fait vrai, actuellement le Cac fluctue dans un canal compris entre 3600 et 3800 points, et seul le dépassement des 3800 points nous ramènera sur les 4000 points.

Notre retard par rapport aux marchés américains qui ne cessent de grimper et qui se retrouvent à l'heure où j'écris ces lignes à leur niveau de 2007, reste encore très important.

Actuellement les marchés américains se trouvent animés par une vague géante de fusions -acquisitions, ce qui pourrait avoir un impact positif sur la poursuite de la hausse, quant aux marchés de la zone euro, ils devraient combler leur retard par rapport aux marchés US dès que la croissance dans la zone euro sera de retour.

En ce qui concerne les publications des résultats des entreprises , elles ressortent moins mauvaises que prévu , en dehors des valeurs bancaires et notamment de la société générale qui accuse de très fortes pertes de plus de 5 milliards d'euros , ces valeurs bancaires associées à celles de l'automobile plombent le marché , autres sujets d'inquiétudes, la guerre des monnaies qui profitent cependant à certains comme Georges Soros qui a gagné plus de 1 milliard de $ en spéculant à la baisse contre le yen , et surtout la zone euro qui s'enfonce dans la récession depuis fin 2012 et qui ne pourra pas respecter ses engagements budgétaires .

D'autre part les prévisionnistes revoient à la baisse la croissance en zone euro pour 2013, qui selon eux sera nulle.

Dans ce contexte, le marché pourrait reprendre dans un premier temps son souffle avant de repartir à la hausse.

Au niveau technique tant que les 3650 points ne sont pas enfoncés, les acheteurs garderont encore la main sur le marché, par contre si les 3630 points sont cassés, le prochain support majeur à venir se trouvera sur les 3550 points, qui restent un point d'entrée très intéressant pour ceux qui n'ont pas eu la possibilité de profiter de la première vague de hausse.

Si vous voulez en savoir plus sur l'analyse technique, surtout n'hésitez pas à me contacter, car les marchés deviennent de plus en plus complexes, et sans formation, vous risquez de disparaitre rapidement, car comme le dit l'adage " le marché a toujours tendance à vous reprendre ce qu'il vous a donné", dons restez prudents et couvrez vos portefeuilles.

 

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

 

 

 

31/01/13 - Le marché commence t-il à s'essouffler ?

Alors que le marché immobilier commence à s'essouffler et que les transactions baissent un peu plus tous les mois , le marché des valeurs mobilières reste toujours aussi vigoureux , malgré les mauvaises nouvelles venues des Etats -Unis et notamment la baisse de l'activité économique , qui est ressorti en baisse par rapport au chiffre escompté , et qui va à l'encontre des prévisions attendues par les analystes , le marché américain résiste bien , même si l'on assiste à une petite consolidation , après une hausse de plus de 30% depuis 8 mois .

Le PIB de l'Espagne a également baissé plus que prévu et les ajustements techniques effectués par les gestionnaires en cette fin janvier ont entrainé les marchés européens à la baisse.

Dans ce contexte , le marché pourrait consolider dans les prochains jours , avant de reprendre le chemin de la hausse et le Cac pourrait aller chercher les 3800-3850 points assez rapidement , une fois ces résistances cassées , la voie sera libre pour aller enfin retrouver le seuil psychologique des 4000 points.

Au niveau technique le Cac a été chercher ce matin les 3794 points, avant de repartir à la baisse, mais le marché reste fortement haussier tant que les 3730 points ne sont pas enfoncés, surtout que les volumes redeviennent conséquents et que certains investisseurs ayant raté le premier train, devrait se repositionner sur les marchés à la première consolidation.

Enfin les liquidités restent très importantes et devraient aller s'investir sur les marchés actions dans les prochains mois.

En attendant restez prudents et bon trades.

 

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

 

 

22/01/13 - Le Cac pourrait aller chercher les 3800 points en fin de semaine ?

Le contrat Cac reste haussier et il n'y a pas de raison pour que la résistance des 3777 points ne soit pas dépassée dans la semaine pour aller chercher les 3800 points.

A l'heure où j'écris ces lignes le Cac futur se trouve à 3760 points à seulement 40 points soit un peu plus de 1% pour atteindre ces fameux 3800 points.

Comme je l'écris depuis des mois, les classes d'actifs délaissées comme les actions sont en train de devenir attrayants aussi bien pour les investisseurs particuliers que pour les institutionnels .En effet tant que les 3704 points ne sont pas enfoncés, le Cac pourra continuer sur sa lancée.

Les raisons de cette hausse sont nombreuses :beaucoup de liquidité qui ne trouvent pas d'affectation en dehors des marchés actions , un euro fort, une situation qui commence à devenir plus claire en zone euro , une croissance américaine qui reste soutenue , des résultats d'entreprises qui dans l'ensemble ne sont pas mauvais , des taux d'intérêts qui restent très faibles ....

Dans ce contexte , même si de petites corrections restent à attendre , les indicateurs techniques nous indiquent que le marché reste fortement haussier.

Deux secteurs sont à privilégier , les valeurs bancaires (Société Générale et BNP) ainsi que les technologiques qui reviennent sur le devant de la scène, avec des valeurs comme Soitec ou STM par exemple qui devrait revenir à des cours plus raisonnables, après avoir été massacrées.

Pour ceux qui ne sont pas encore investis en actions, un point d'entrée intéressant pourrait être les 3680 points, pour les autres n'oubliez pas de couvrir vos portefeuilles par des puts sur Cac.

 

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

 

29/12/12 - Le marché n'a pas fini de monter ?

L'année 2012 s'achève sur une note positive sur les marchés de la zone euro, le Dax gagne plus de 29 %, et le Cac près de 15%.

Même si tous les problèmes n'ont pas été réglés en Europe (crise grecque, dettes publiques abyssale des pays du Sud, chômage préoccupant) les plans de rigueur mis en place en Espagne, en Italie, au Portugal, finiront par porter leurs fruits dans les 2 ans à venir ;

Si l'économie réelle de ces pays connait une croissance atone, les marchés financiers de la zone euro depuis les mesures prises par Mario Draghi commence à attirer de plus en de liquidités.

En effet les marchés obligataires après avoir attiré les grands opérateurs (institutionnels, fonds de pensions....) sont en train de s’essouffler et une bulle est en train d'apparaître sur ces marchés.

Cet afflux de liquidités pourrait aller s'investir sur les marchés actions qui présentent encore de très belles opportunités, en effet avec des taux d'intérêt faibles, un marché immobilier qui commence à s'épuiser, des rendements de plus en plus faibles sur les marchés obligataires, les gérants vont devoir revenir sur les marchés actions, ils n'ont pas d'autres choix, surtout que ce marché reste sous-évalué, car n'oublions pas qu'il y a un peu plus de 10 ans le Cac se trouvait aux alentours des 7000 points, aujourd'hui encore nous ne sommes qu'à 3620 points, il reste donc à rattraper 3280 points pour revenir à la situation de 2001, car comme vous le savez , un des principes fondamentaux de l'analyse technique , est que l'histoire se répète .

Naturellement je n'ai pas le timing, mais les marchés pourraient revenir sur ces niveaux dans les 2 ou 3 ans à venir, rester hors des marchés actions aujourd'hui me semble inconcevable, même si des corrections dans le court terme ne sont pas à exclure, elles seraient même profitables pour ceux qui ont raté le premier train.

Actuellement les marchés sont focalisés sur le "fiscal -cliff", je peux vous assurer que ce problème sera réglé soit partiellement avant le 3 janvier, soit totalement avant le 26 janvier, la même situation rappelez-vous avait eu lieu en Aout 2011et avait connu un heureux dénouement.

Les républicains ne peuvent pas se permettre d'entraîner le pays dans une nouvelle récession, il y aura donc accord, et le marché continuera sur sa lancée, sauf catastrophe imprévisible, le Cac devrait se diriger vers les 4000 points dans les mois à venir.

A tous bonne année 2013, et pour ceux qui ont suivi mes conseils, j'espère que vous n'avez pas été trop déçus.

 

Denis CHRIQUI
www.coach-boursier.com
tel: 06 85 19 09 18

 

 


Analyses et prévisions sur les marchés, de la fin d'année 2012.


 

 

 

 

 

 

 

 



Fiches: Découverte:
- Les différents types de Gestion
- La Gestion Alternative
- Le Trading Haute Fréquence
- L'analyse technique ?
- Les chandeliers japonais
- Le CAC40 Future
- Les CFD
- Le Forex
- L'indicateur VIX
- Les différents Gap
- Le Swing Trading
- Couvrir son portefeuille
- Le MONEP
- Les Tortues
- Goldman Sachs
- Dépendance du CAC à Wall-Street
- La finance comportementale
- Investir en Inde
- Le bourse au Vietnam
- La vente à découvert
- L'indicateur: Volumes
- L'indicateur: ROC
- La première heure de cotation

Fiches: Analyses:
- AB Science: valeurs à potentiel (15/03/15)
- Le pétrole n'arrête pas de baisser (19/11/14)
- Les marchés restent nerveux (22/10/14)
- Les valeurs européennes. (29/09/14)
- Baisse pour l'été 2014 (09/04/14)
- Le mystère de l'immobilier français (23/01/14)
- Les marchés européens restent haussiers (15/11/13)
- Euro surévalué ? (29/10/13)
- Les US à l'origine des crises (10/10/13)
- Ou va l'Europe ? (11/04/13)
- Marché à fort potentiel: le Japon (06/02/13)
- La France perd son AAA
- Investir dans l'eau (12/11/12)
- Octobre en Bourse (28/09/12)
- C'est quoi la crise ? (29/08/12)
- Avenir de la zone Euro (20/06/12)
- La dette française (19/01/12)
- Les banques en danger (23/11/11)
- Fin de la zone Euro ? (01/11/11)
- L'incertitude sur les marchés (06/09/11)
- Suivis de la crise dans la zone euro (24/05/11)
- Le Fret maritime (04/05/11)
- Les agences de notation
- Les relations inter-marchés
- Le CAC et le DAX, Tout sur la crise financière
- Où les indices vont-ils s'arrêter ?
- La Chine, le yuan et la crise

Fiches: Psychologie du trader
- Gagner en bourse avec 30 minutes par jour
- la règle du 3/1
- Pourquoi les particuliers perdent en bourse ?
- Avant de prendre position
- Les 10 commandements du Trader
- En trading: Gérer vos émotions
- Le mental pour réussir
- Le day-trading
- Ce qu'il ne faut pas faire